L’armée au Hezbollah et aux Libanais : tenez-vous à distance des tunnels
Rechercher

L’armée au Hezbollah et aux Libanais : tenez-vous à distance des tunnels

Dans un tweet en arabe, l'armée israélienne met en garde contre toute interférence dans l'opération de destruction des tunnels d'attaques

This picture taken on December 4, 2018 Le village de Kfar Kila au sud du Liban, montre la frontière avec Israël, le 4 décembre 2018. Des véhicules israéliens sont visibles à droite et des véhicules libanais et des Nations unies à gauche. (Crédit :Ali DIA / AFP)
This picture taken on December 4, 2018 Le village de Kfar Kila au sud du Liban, montre la frontière avec Israël, le 4 décembre 2018. Des véhicules israéliens sont visibles à droite et des véhicules libanais et des Nations unies à gauche. (Crédit :Ali DIA / AFP)

L’armée israélienne a lancé un avertissement ferme à l’intention du groupe terroriste du Hezbollah et de l’armée libanaise, les enjoignant à rester à distance des tunnels creusés sous la frontière israélo-libanaise, pendant que l’armée mène une opération d’envergure pour détruire ces passages.

Dans un message adressé aux éléments du Hezbollah et à l’armée libanaise, l’armée « conseille de se tenir éloigner des [tunnels] d’attaque creusés depuis le territoire libanais vers le territoire israélien ».

Ce message a été diffusé sous la forme d’un tweet du lieutenant-colonel Avichay Adraee, porte-parole de l’armée israélienne pour les médias arabophones.

« Vous avez été prévenus », a averti l’armée dans son tweet.

L’armée israélienne a annoncé mardi avoir détecté des tunnels souterrains du groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah en territoire israélien et avoir lancé une opération pour les détruire à la frontière nord.

Des soldats israéliens devant une machine d’excavation près de Metula, à la frontière avec le Liban, le 4 décembre 2018. (Crédit : JALAA MAREY / AFP)

L’armée a déclaré que l’opération se limitait au territoire israélien pour le moment, mais le porte-parole de l’armée Ronen Manelis a déclaré au micro de la radio militaire qu’elle devrait prendre davantage d’ampleur dans les jours à venir, suggérant que des soldats pourraient avoir à traverser la frontière pour se rendre au Liban.

Aucune réaction du Liban ni du Hezbollah n’a été signalée, et le calme semble être maintenu de part et d’autre de la frontière.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...