L’armée de l’air israélienne a un nouveau commandant
Rechercher

L’armée de l’air israélienne a un nouveau commandant

Amikam Norkin, qui était responsable des opérations aériennes pendant Pilier de défense et Bordure protectrice, succède à Amir Eshel, qui prend sa retraite

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le général de division  Amikam Nurkin, à gauche, remplace le général de division Amir Eshel en tant que chef des forces aériennes israéliennes lors d'une cérémonie organisée au siège de l'armée à Tel Aviv, le 10 août 2017 (Crédit :  armée israélienne)
Le général de division Amikam Nurkin, à gauche, remplace le général de division Amir Eshel en tant que chef des forces aériennes israéliennes lors d'une cérémonie organisée au siège de l'armée à Tel Aviv, le 10 août 2017 (Crédit : armée israélienne)

La cérémonie officielle de nomination du général de division Amikam Norkin à la tête de l’armée de l’air israélienne a eu lieu lundi après-midi.

Norkin, qui a été promu la semaine dernière, remplacera le commandant sortant, le général de division Amir Eshel, qui prend sa retraite.

Gadi Eizenkot, chef d’état-major de l’armée israélienne, des ministres du gouvernement, le directeur du Shin Bet, le chef de la police israélienne, le procureur général et d’autres dignitaires ont assisté à la cérémonie, qui s’est déroulée à la base aérienne de Tel Nof, dans le centre du pays.

Eizenkot a rendu hommage à Norkin, affirmant que l’armée de l’air israélienne avait « bien opéré » sous son commandement pendant les opérations Pilier de défense (novembre 2012) et Bordure protectrice (juillet et août 2014).

Le nouveau chef de l'armée de l'air israélienne, le général de division Amikam Norkin, à droite, avec son prédécesseur, le général de division Amir Eshel, pendant une cérémonie sur la base aérienne Tel Nof, le 14 août 2017. (Crédit : unité des porte-paroles de l'armée israélienne)
Le nouveau chef de l’armée de l’air israélienne, le général de division Amikam Norkin, à droite, avec son prédécesseur, le général de division Amir Eshel, pendant une cérémonie sur la base aérienne Tel Nof, le 14 août 2017. (Crédit : unité des porte-paroles de l’armée israélienne)

Il a ajouté qu’il pensait que Norkin possédait les capacités nécessaires à sa réussite, et a prévenu que « les groupes terroristes se réarment et se renforcent, mais Tsahal est prête. »

Le nouveau chef de l'armée de l'air israélienne, le général de division Amikam Norkin, pendant une cérémonie sur la base aérienne Tel Nof, le 14 août 2017. (Crédit : unité des porte-paroles de l'armée israélienne)
Le nouveau chef de l’armée de l’air israélienne, le général de division Amikam Norkin, pendant une cérémonie sur la base aérienne Tel Nof, le 14 août 2017. (Crédit : unité des porte-paroles de l’armée israélienne)

Le chef de l’armée israélienne a ajouté à l’attention du commandant sortant qu’il espérait « qu’Eshel occupe des postes importants en Israël, peu importe ce qu’il choisit de faire. »

Le chef d'état-major de l'armée israélienne, Gadi Eizenkot, à gauche, aux côtés du nouveau chef de l'armée de l'air israélienne, le général de division Amikam Norkin et de son prédécesseur, le général de division Amir Eshel, pendant une cérémonie sur la base aérienne Tel Nof, le 14 août 2017. (Crédit : unité des porte-paroles de l'armée israélienne)
Le chef d’état-major de l’armée israélienne, Gadi Eizenkot, à gauche, aux côtés du nouveau chef de l’armée de l’air israélienne, le général de division Amikam Norkin et de son prédécesseur, le général de division Amir Eshel, pendant une cérémonie sur la base aérienne Tel Nof, le 14 août 2017. (Crédit : unité des porte-paroles de l’armée israélienne)
En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...