L’armée démolit la maison du terroriste de Kiryat Arba
Rechercher

L’armée démolit la maison du terroriste de Kiryat Arba

Les soldats ont détruit 2 étages sur 3 du bâtiment où vit la famille du Palestinien qui a tué Hallel Ariel, 13 ans, en juin

Les troupes israéliennes ont démoli dans la nuit de dimanche le domicile d’un terroriste palestinien qui avait poignardé à mort une Israélienne de 13 ans en juin.

Un vaste déploiement militaire, comprenant des membres du Corps des ingénieurs combattants, arrivé dans le village de Cisjordanie de Bani Naim, près de Hébron, très tôt lundi matin, pour démolir la maison familiale de Muhammad Nasser Tarayrah, 17 ans, qui s’est introduit le 30 juin dans l’implantation voisine de Kiryat Arba et a poignardé Hallel Ariel à mort pendant qu’elle dormait dans son lit.

L’équipe de sécurité de l’implantation était arrivée sur place et avait abattu Tarayrah. Un membre de l’équipe de réponse d’urgence de la communauté avait également été blessé pendant l’attaque.

La famille Tarayrah vit au deuxième étage d’un bâtiment de trois étages.

Les troupes israéliennes se préparent à démolir le domicile du terroriste palestinien Muhammad Nasser Tarayrah, 17 ans, qui a poignardé à mort dans son sommeil Hallel Yaffa Ariel, 13 ans, à Kiryat Arba en juin, à Bani Naim, le 15 août 2016. (Crédit : bureau des porte-paroles de l'armée israélienne)
Les troupes israéliennes se préparent à démolir le domicile du terroriste palestinien Muhammad Nasser Tarayrah, 17 ans, qui a poignardé à mort dans son sommeil Hallel Yaffa Ariel, 13 ans, à Kiryat Arba en juin, à Bani Naim, le 15 août 2016. (Crédit : bureau des porte-paroles de l’armée israélienne)

Une pelleteuse et des charges explosives ont été utilisées pour démolir le deuxième étage de l’immeuble où vivait Tarayrah.

https://twitter.com/Razan_Palestine/status/764967240160739329?ref_src=twsrc%5Etfw

La semaine dernière, la Cour suprême avait approuvé l’ordre de démolition, notant que certains membres de la famille de Tarayrah étaient au moins partiellement informés de ses intentions et avaient soutenu le meurtre après les faits.

La famille de Tarayrah avait reçu un premier ordre de démolition le 5 juillet, mais avait fait appel via le Centre de défense des individus, une organisation non gouvernementale.

Hallel Yaffa Ariel, 13 ans, poignardée à mort dans son lit par un terroriste palestinien à Kyriat Arba, en Cisjordanie, le 30 juin 2016. (Crédit : autorisation de la famille, Yonatan Sindel/Flash90)
Hallel Yaffa Ariel, 13 ans, poignardée à mort dans son lit par un terroriste palestinien à Kyriat Arba, en Cisjordanie, le 30 juin 2016. (Crédit : autorisation de la famille, Yonatan Sindel/Flash90)

Même si l’ordre a été maintenu, la cour l’a modifié en refusant la demande de l’Etat de ne pas démolir que le deuxième étage du bâtiment, mais aussi le premier et le troisième.

Israël détruit fréquemment les maisons de terroristes palestiniens.

Les détracteurs de cette mesure la dénoncent comme relevant du châtiment collectif affectant les familles qui se retrouvent à la rue. Le gouvernement israélien défend l’effet dissuasif de ces démolitions pour ceux qui seraient tentés de passer à l’acte.

Depuis octobre, 35 Israéliens et quatre ressortissants étrangers ont été assassinés pendant la vague de terrorisme palestinien et de violence. Plus de 210 Palestiniens ont également été tués – les deux tiers pendant qu’ils attaquaient des Israéliens, et les autres pendant des affrontements avec les troupes, selon l’armée israélienne.

L’AFP a contribué à cet article.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...