L’armée inculpe un agent de sécurité de l’AP pour la mort d’un Israélien en 2011
Rechercher

L’armée inculpe un agent de sécurité de l’AP pour la mort d’un Israélien en 2011

Saleh Hammad serait l'un des officiers palestiniens qui avaient ouvert le feu sur la voiture de Ben-Yosef Livnat pendant une visite non approuvée au tombeau de Joseph à Naplouse

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

The funeral of Ben-Yosef Livnat, killed by Palestinians near Nablus, April 2011. (photo credit: Yossi Zamir/Flash90)
The funeral of Ben-Yosef Livnat, killed by Palestinians near Nablus, April 2011. (photo credit: Yossi Zamir/Flash90)

Les procureurs militaires israéliens ont inculpé, dimanche, un agent de sécurité palestinien pour le meurtre d’un Israélien.

L’agent et deux de ses collègues avaient ouvert le feu sur le véhicule de la victime alors que cette dernière était venue sur un site de pèlerinage juif de Cisjordanie sans l’autorisation appropriée. Trois autres personnes avaient été blessées au cours de l’incident.

Au mois d’avril 2011, Ben-Yosef Livnat et une quinzaine de pèlerins s’étaient rendus au tombeau de Joseph à Naplouse, sans coordination préalable avec l’armée israélienne.

Alors que le groupe se trouvait dans le lieu saint, le suspect — Saleh Hammad — et d’autres officiers de sécurité de l’Autorité palestinienne avaient tiré en l’air pour effrayer les visiteurs et les faire partir.

« Quand la voiture a quitté le secteur, le commandant de patrouille, Hammad et un autre agent ont tiré de nombreuses balles en direction de la voiture », a continué l’armée dans un communiqué.

Ben-Yosef Livnat, neveu de l’ex-ministre de la Culture et des sports Limor Livnat, avait été mortellement blessé et trois autres personnes présentes à bord du véhicule avaient été touchées.

Saleh Hammad a été accusé par un tribunal militaire israélien d’avoir causé intentionnellement la mort – l’équivalent militaire du meurtre – en tant que membre d’un groupe, ainsi que de tentative de causer intentionnellement la mort en tant que membre d’un groupe et d’obstruction à la justice.

Malgré cette mise en examen, ce n’est pas lui qui, selon les procureurs, aurait tiré la balle ayant tué Ben-Yosef Livnat.

Le commandant de la patrouille et les autres agents ont d’ores et déjà été reconnus coupables et condamnés à une peine de prison. Un autre officier présent, Nuaf Bani Auda, a été pour sa part reconnu coupable de crimes de moindre gravité et blanchi de l’accusation de meurtre.

Saleh Hammad avait été emprisonné par l’Autorité palestinienne immédiatement après l’incident. Il avait été arrêté par Tsahal le 9 mai, peu après avoir quitté une prison de l’AP.

Le site du tombeau de Joseph, qui serait l’endroit où a été inhumé le patriarche biblique, est populaire auprès de certains fidèles juifs qui s’y rendent en pèlerinage, chaque mois, sous protection de l’armée israélienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...