L’armée israélienne arrête un député du Hamas
Rechercher

L’armée israélienne arrête un député du Hamas

Mohammed Abu Tir, 65 ans, est soupçonné de participer à des opérations du groupe terroriste et à son financement

Muhammad Abu Tir, député du Hamas au Conseil législatif palestinien, à Ramallah, le 30 juillet 2015. (Crédit : Elhanan Miller/Times of Israël)
Muhammad Abu Tir, député du Hamas au Conseil législatif palestinien, à Ramallah, le 30 juillet 2015. (Crédit : Elhanan Miller/Times of Israël)

L’armée israélienne a arrêté un député de l’Autorité palestinienne, membre du Hamas, dans sa maison en Cisjordanie, a rapporté vendredi le Club des prisonniers palestinien.

Mohammed Abu Tir, 65 ans, a été arrêté chez lui près de Ramallah dans la nuit de jeudi à vendredi, a précisé la même source.

Son arrestation intervient seulement deux mois après sa libération au terme de 17 mois d’emprisonnement.

Le Shin Bet, le service de sécurité intérieure israélien, a décrit Abu Tir comme l’un des plus hauts responsables du Hamas en Cisjordanie, précisant qu’il avait passé plus de 33 ans dans les prisons israéliennes pour ses « activités militaires et terroristes ».

Cette fois, il a été arrêté pour son implication présumée dans « des opérations du Hamas et le financement d’activités terroristes », a indiqué le Shin Bet dans un communiqué.

Abu Tir avait déjà été placé en détention administrative pendant un an, avant d’être relâché en 2012.

Un Palestinien aide un petit garçon à enflammer un drapeau israélien pendant la cérémonie de fin d'un programme de formation militaire du Hamas, à Gaza Ville, le 22 janvier 2017. (Crédit : Mahmud Hams/AFP)
Un Palestinien aide un petit garçon à enflammer un drapeau israélien pendant la cérémonie de fin d’un programme de formation militaire du Hamas, à Gaza Ville, le 22 janvier 2017. (Crédit : Mahmud Hams/AFP)

L’organisation terroriste palestinienne du Hamas gouverne sans partage la bande de Gaza.

Mohammed Abu Tir fait partie des 132 membres du Parlement élu en 2006 et dominé par le Hamas.

Son arrestation porte à 13 le nombre de députés actuellement détenus par Israël, selon l’ONG palestinienne Addameer, qui défend les prisonniers.

Le Conseil législatif palestinien, qui représente la Cisjordanie et la bande de Gaza, ne s’est plus réuni depuis que le Hamas a pris le contrôle de la bande de Gaza au prix d’une quasi guerre civile avec le Fatah, le parti du président de l’Autorité palestinienne Mahmoud Abbas, en 2007.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...