Israël en guerre - Jour 291

Rechercher

L’armée israélienne poursuit son raid de 30 heures à Jénine

Des centaines d’arrestations, des armes saisies et des tunnels et des salles de guerre perquisitionnés ; 4 soldats ont été hospitalisés pour des blessures mineures ; 7 Palestiniens tués

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Le feu et la fumée s’élevant lors d'une opération de l'armée israélienne à Jénine, en Cisjordanie, le 13 décembre 2023. (Crédit : Majdi Mohammed/AP Photo)
Le feu et la fumée s’élevant lors d'une opération de l'armée israélienne à Jénine, en Cisjordanie, le 13 décembre 2023. (Crédit : Majdi Mohammed/AP Photo)

L’armée israélienne a poursuivi mardi une opération militaire de plus de 30 heures dans la ville de Jénine, en Cisjordanie, au cours de laquelle les troupes ont arrêté des centaines de suspects et saisi des armes.

Les réservistes et les agents de la police des frontières ont ratissé, jusqu’à présent, environ 400 bâtiments dans le camp de réfugiés de Jénine, a indiqué Tsahal dans un communiqué.

Les écoles du secteur sont restées fermées et les élèves travaillent à distance, a indiqué l’agence officielle de presse palestinienne WAFA.

Au début de l’opération, mardi, un drone de l’armée israélienne a abattu quatre terroristes palestiniens qui avaient lancé des engins explosifs en direction des troupes effectuant un raid d’arrestation, ont déclaré l’armée et les responsables palestiniens.

L’armée a publié des images montrant l’attaque de drone et les jets d’explosifs qui l’ont précédée.

Selon Tsahal, les troupes ont jusqu’à présent arrêté des centaines de Palestiniens recherchés pour les interroger et saisi plus de 30 armes, munitions et autres types d’armes.

L’armée a déclaré que quatre soldats avaient été blessés par des éclats d’obus suite à une explosion contrôlée. Ils ont été hospitalisés, avec des blessures mineures.

Le communiqué ajoute que les forces ont aussi détruit six ateliers qui étaient utilisés par les groupes terroristes pour fabriquer des explosifs ainsi que de nombreuses bombes, des entrées de tunnel et quatre cellules de crise qui permettaient aux hommes armés d’observer les actions des militaires israéliens.

Les suites après un raid antiterroriste de l’armée israélienne, dans la ville de Jénine en Cisjordanie, le 13 décembre 2023. (Crédit : Nasser Ishtayeh/Flash90)

Mercredi matin, un Palestinien est décédé des suites de ses blessures subies lors d’affrontements avec Tsahal la veille. Il n’est pas clair s’il s’agissait d’un terroriste.

Les autorités palestiniennes ont ensuite fait état de la mort de deux autres personnes – portant le bilan à sept morts – un homme qui a reçu une balle dans la jambe et un garçon malade de 13 ans, tous deux décédés, selon elles, après avoir été empêchés de se rendre à l’hôpital.

Sur une vidéo tournée par des journalistes, le père de l’adolescent transporte son fils à l’hôpital, à pied, pour tenter de le faire soigner.

L’armée n’a pas fait de commentaire.

Tsahal a déclaré que les troupes continuent d’opérer dans la région de Jénine. Dans d’autres zones de la Cisjordanie, les militaires ont fait savoir que 17 Palestiniens qui étaient recherchés ont été arrêtés et que des armes à feu ont été saisies.

Depuis l’assaut du Hamas contre Israël le 7 octobre, au cours duquel 3 000 terroristes ont massacré 1 200 personnes dans le sud d’Israël, dont la plupart étaient des civils, les troupes israéliennes ont arrêté plus de 2 000 Palestiniens recherchés en Cisjordanie, dont plus de 1 100 affiliés au Hamas. Selon le ministère de la Santé de l’AP, près de 280 Palestiniens de Cisjordanie ont été tués par l’armée israélienne et, pour certains d’entre eux, par des habitants des implantations.

Selon les estimations de l’armée, la grande majorité des 280 Palestiniens tués depuis le 7 octobre en Cisjordanie ont été abattus lors d’affrontements au cours de raids d’arrestation. Selon les données consultées par le Times of Israel, nombre d’entre eux étaient armés d’armes à feu ou d’engins explosifs.

Tsahal a connaissance d’au moins trois cas de Palestiniens non impliqués tués par des troupes durant les dernières semaines, et de quelques rares cas de Palestiniens assassinés par des résidents d’implantations, qui font toujours l’objet d’une investigation.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.