Israël en guerre - Jour 62

Rechercher

L’armée israélienne se heurte à des Palestiniens armés lors d’un raid à Jénine

La branche locale du Jihad islamique dit avoir ouvert le feu sur l’armée ; un membre de la Fosse aux lions se serait rendu à l'Autorité palestinienne au cours de la nuit

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Un convoi de véhicules de Tsahal est vu dans la ville de Jénine, en Cisjordanie, le 28 avril 2023. (Crédit : Capture d'écran/Twitter)
Un convoi de véhicules de Tsahal est vu dans la ville de Jénine, en Cisjordanie, le 28 avril 2023. (Crédit : Capture d'écran/Twitter)

Vendredi matin, des troupes israéliennes ont affronté des hommes armés palestiniens dans la ville de Jénine, dans le nord de la Cisjordanie, selon la presse palestinienne.

À l’heure où paraît cet article, ni l’armée israélienne ni la Police des frontières n’ont encore fait de commentaires sur le raid.

Des images publiées par des médias palestiniens ont montré un convoi de véhicules militaires israéliens entrant dans Jénine, avec un des véhicules qui semblerait essuyer des tirs.

Dans d’autres vidéos amateurs partagées en ligne, on peut entendre des coups de feu tirés à travers la ville.

Cette dernière semble aussi avoir été secouée par une forte explosion, et des images montrent une fumée blanche s’élevant d’un bâtiment.

Selon une branche locale du groupe terroriste palestinien Jihad islamique, les attaques contre les troupes israéliennes dans la ville ont été menées par ses membres à l’aide d’armes à feu et d’explosifs.

Aucun blessé ni aucune arrestation n’ont été signalés jusqu’à présent à la suite de ce raid.

Les tensions entre Israël et les Palestiniens sont vives depuis un an, l’armée israélienne menant des raids quasi quotidiens en Cisjordanie, suite à une série d’attentats terroristes palestiniens meurtriers.

Les attaques palestiniennes en Israël et en Cisjordanie ont fait 19 morts depuis le début de l’année et plusieurs blessés graves.

Au moins 94 Palestiniens ont été tués depuis le début de l’année, la plupart lors d’attaques ou d’affrontements avec les forces de sécurité, mais certains étaient des civils non impliqués et d’autres ont été tués dans des circonstances qui font l’objet d’une enquête.

Plus tôt dans la journée de vendredi, une information non vérifiée circulant sur les réseaux sociaux affirmait qu’un membre important du groupe terroriste de la Fosse aux lions, basé à Naplouse, s’était rendu aux services de sécurité de l’Autorité palestinienne.

L’annonce de l’arrestation d’Udai al-Azizi au cours de la nuit n’a pas été confirmée par les médias palestiniens ni par les autorités palestiniennes.

Les responsables israéliens de la sécurité ont eu vent de cette information et ont indiqué que, si cette information était confirmée, Udai al-Azizi aurait eu peur d’être assassiné par Israël et préféré bénéficier de la protection des forces palestiniennes.

L’année dernière, plusieurs combattants de la Fosse aux lions se sont rendus à l’Autorité palestinienne en échange de l’immunité, après une série de raids menés par Israël au cours desquels le chef présumé du groupe et d’autres hommes armés ont été tués.

Le groupe palestinien a revendiqué de nombreuses attaques visant des Israéliens en Cisjordanie, y compris le meurtre d’un soldat en octobre dernier.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.