Israël en guerre - Jour 252

Rechercher

L’armée lance un nouveau raid dans le centre de Gaza, à Bureij et Deir al-Balah

Tsahal a identifié des terroristes et des infrastructures du Hamas à proximité de la frontière ; 9 soldats blessés dans une explosion sur une base du sud ; une unité est créée pour Otef Azza

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Des civils déplacés fuyant en raison d'une opération de l'armée israélienne dans l'est de Bureij dans le centre de la bande de Gaza, le 5 juin 2024. (Crédit : Bashar Taleb/AFP)
Des civils déplacés fuyant en raison d'une opération de l'armée israélienne dans l'est de Bureij dans le centre de la bande de Gaza, le 5 juin 2024. (Crédit : Bashar Taleb/AFP)

L’armée israélienne a déclaré mercredi qu’elle menait une nouvelle opération contre le groupe terroriste palestinien du Hamas dans le centre de la bande de Gaza, suite à des renseignements sur des opérations terroristes et des infrastructures dans la région.

L’opération, menée par la 98e division, s’est concentrée sur les zones orientales de Bureij et l’est de Deir al-Balah. Tsahal avait déjà combattu le Hamas à Bureij en janvier, mais n’avait jusqu’à présent pas opéré dans la région de Deir al-Balah.

La 98e division était jusqu’à récemment déployée dans le nord de la bande de Gaza, à Jabaliya. Auparavant, elle avait combattu le Hamas à Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza.

L’armée a déclaré que l’opération avait été lancée à la suite de renseignements sur des éléments et des infrastructures en surface et souterraines dans la zone appartenant à des groupes terroristes, à plusieurs kilomètres de la frontière israélienne.

Alors que les troupes pénétraient dans les zones de Bureij et de Deir al-Balah mardi soir, une importante vague de frappes aériennes a été menée, ciblant des dépôts d’armes, des infrastructures souterraines, des bâtiments utilisés par des groupes terroristes et d’autres sites, a indiqué Tsahal.

L’armée a déclaré que plusieurs terroristes du Hamas avaient été tués dans ces frappes.

Un char israélien opérant dans la bande de Gaza, sur une photo publiée le 5 juin 2024. (Crédit : Armée israélienne)

Lors d’une autre attaque de drone, lundi en fin de journée, l’armée a indiqué avoir ciblé un complexe du Hamas à Bureij, basé dans une école de l’Office controversé de secours et de travaux des Nations unies pour les réfugiés de Palestine dans le Proche-Orient (UNRWA).

Selon Tsahal, plusieurs agents du Hamas étaient rassemblés à l’école Abu Alhilu de l’UNRWA lorsque la frappe a été effectuée.

L’armée a déclaré que la frappe avait été « soigneusement planifiée et réalisée en utilisant des munitions précises, tout en évitant autant que possible de blesser des [civils] non impliqués ».

Selon Tsahal, l’enceinte de l’école était utilisée par le Hamas pour planifier des attaques contre les soldats opérant dans la bande de Gaza.

La nouvelle incursion dans le centre de Gaza s’est déroulée alors que l’armée continuait à opérer dans le sud, à Rafah, et dans le corridor de Netzarim – juste au nord de Bureij – où les soldats ont maintenu une présence.

Tsahal a déclaré mardi que les soldats opérant à Rafah avaient localisé plusieurs tunnels « importants » et des caches d’armes au cours de la journée écoulée.

L’armée a ajouté mardi qu’elle avait achevé une semaine et demie de raids ciblés dans le quartier Sabra de Gaza City, visant à nettoyer la zone des infrastructures et des terroristes du Hamas.

Mardi à l’aube, les ingénieurs de combat ont achevé la démolition d’un tunnel du Hamas d’un kilomètre et demi de long dans la zone, a indiqué Tsahal, avant de se retirer vers le corridor de Netzarim dans le centre de la bande de Gaza.

Le tunnel, d’une profondeur de 23 mètres, passait à proximité du corridor, a ajouté l’armée.

Le raid à Sabra a été mené par la brigade du Corps blindé mécanisé de réserve Yiftah.

Pendant le raid, Tsahal a déclaré que les réservistes ont localisé deux dépôts importants de roquettes, ainsi que d’autres armes, notamment un lanceur de missiles anti-aériens Igla (SA-18), considéré comme un modèle relativement rare dans la bande de Gaza.

Les troupes ont essuyé des tirs de RPG (lance-roquettes individuels) au cours du raid et ont réagi en tuant les terroristes par des tirs de chars et en dirigeant des frappes aériennes, a indiqué l’armée.

Des chars israéliens dans la bande de Gaza, près de la frontière avec Israël, le 4 juin 2024. (Crédit : Chaïm Goldberg/Flash90)

Des dizaines de terroristes armés ont été tués et quelque 70 sites appartenant à des groupes terroristes ont été détruits par la Brigade Yiftah, le Corps du génie militaire et les frappes aériennes, a ajouté l’armée.

Mardi, à l’extérieur de Gaza, dans le sud d’Israël, neuf soldats ont été blessés par l’explosion de munitions sur la base de Tzeelim. Tzeelim est une base d’entraînement de Tsahal, mais au cours de la guerre, elle a été utilisée pour abriter les salles de commandement arrière des unités opérant dans la bande de Gaza.

L’armée a déclaré que deux soldats ont été gravement blessés, deux autres ont été modérément blessés et les cinq autres ont été légèrement blessés. Ils ont tous été évacués dans des hôpitaux pour y être soignés.

Tsahal a indiqué enquêter sur les circonstances de l’explosion.

L’armée a annoncé mercredi la formation d’une nouvelle unité de lutte contre le terrorisme qui opérera dans les communautés frontalières de Gaza, composée de résidents de la région qui sont d’anciens membres des forces spéciales.

L’unité, qui se nomme LOTAR-Otef – en référence à « l’enveloppe de Gaza », la région connue en hébreu sous le nom d’Otef Azza – a été créée lundi, selon les instructions du chef d’état-major, le lieutenant-général Herzl Halevi, et « dans le cadre de l’apprentissage des leçons qui ont émergé des enquêtes initiales sur les événements du 7 octobre », a indiqué Tsahal.

L’unité sera commandée par un lieutenant-colonel réserviste et sera subordonnée à la Division de Gaza.

L’armée a précisé que l’unité sera composée de réservistes qui ont déjà servi dans les forces spéciales, qui vivent dans les communautés frontalières de Gaza ou dans les villes voisines, et qui seront prêts à faire face à des événements soudains.

Les membres d’une nouvelle unité anti-terroriste, LOTAR-Otef, assistant à une cérémonie marquant sa formation, dans le sud d’Israël, le 3 juin 2024. (Crédit : Armée israélienne)

Les membres de l’unité suivront un entraînement spécifique pour faire face aux « défis de la région ».

Des centaines de réservistes ont déjà posé leur candidature pour servir dans le LOTAR-Otef, et ils commenceront à s’entraîner dans les semaines à venir, a ajouté l’armée.

Alors que les tensions s’intensifient le long de la frontière nord, le gouvernement a annoncé mercredi avoir augmenté le nombre de réservistes que Tsahal peut mobiliser en cas de besoin, le faisant passer de 300 000 à 350 000.

Des sources militaires ont déclaré au Times of Israel que cette décision était liée à l’expansion des opérations dans la bande de Gaza, plutôt que sur le front nord, où le groupe terroriste chiite libanais du Hezbollah attaque des positions militaires et des villes quotidiennement depuis le déclenchement de la guerre dans le sud.

L’armée a déclaré que le seuil avait été augmenté en raison des opérations en cours dans la ville de Rafah, à l’extrême sud de la bande de Gaza, qui ont nécessité plus de main d’œuvre qu’initialement prévu.

Au cours de la guerre dans la bande de Gaza, l’armée a mobilisé un total de 287 000 réservistes, dont beaucoup ont déjà été libérés de leurs obligations. Il s’agit de l’appel de réservistes le plus important de l’histoire d’Israël.

Le seuil avait été initialement fixé à 300 000, avant d’être porté à 360 000 au cours des premières semaines de la guerre. Il a ensuite été ramené à 300 000, avant d’être de nouveau augmenté à 350 000.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.