L’armée perquisitionne les maisons des terroristes de Jérusalem en Cisjordanie
Rechercher
200 Palestiniens ont jeté des pierres et des cocktails Molotov sur les soldats

L’armée perquisitionne les maisons des terroristes de Jérusalem en Cisjordanie

Le trio aurait prévu depuis des mois l’attentat qui a tué Hadas Malka ; les soldats ont préparé la démolition de leurs maisons

Entrée des forces de sécurité israéliennes à Deir Abu-Mashal, village de Cisjordanie proche de Ramallah, où habitaient les trois terroristes qui ont tué Hadas Malka, le 17 juin 2017. (Crédit : capture d'écran YouTube)
Entrée des forces de sécurité israéliennes à Deir Abu-Mashal, village de Cisjordanie proche de Ramallah, où habitaient les trois terroristes qui ont tué Hadas Malka, le 17 juin 2017. (Crédit : capture d'écran YouTube)

Les forces de sécurité israéliennes se sont rendues samedi en grand nombre à Deir Abu-Mashal, village de Cisjordanie proche de Ramallah où habitaient les trois terroristes qui ont mené des attentats dans la Vieille Ville de Jérusalem vendredi.

Des responsables ont indiqué que les soldats avaient temporairement bouclé le village, avant de perquisitionner les domiciles des trois hommes, où ils ont cherché des armes, saisi divers documents et interrogé les membres de leurs familles sur les attentats.

Les soldats ont également cartographié les maisons des trois hommes pour préparer leur probable démolition.

Une personne a été arrêtée. Elle est soupçonnée d’être impliquée dans l’attaque.

L’armée a indiqué qu’une émeute avait éclaté pendant les opérations. Environ 200 Palestiniens ont jeté des pierres et des cocktails Molotov sur les soldats, et ont brûlé des pneus pendant qu’ils tentaient de bloquer les entrées du village.

L’armée a annoncé que les soldats avaient répondu principalement avec des armes non létales, et dans certains cas particuliers avec des balles réelles tirées dans le bas du corps des instigateurs principaux.

Aucun soldat n’a été blessé pendant les violentes manifestations.

Les trois Palestiniens qui ont mené l’attentat terroriste le planifiait depuis au moins deux mois, a indiqué samedi la radio militaire.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...