Israël en guerre - Jour 144

Rechercher

L’armée refoule 1 200 Syriens cherchant à entrer illégalement au Liban

Le Liban a le plus haut ratio de réfugiés par habitant au monde selon l'UNHCR, avec près de deux millions de Syriens sur son sol d'après les estimations officielles

Des réfugiés syriens se préparent à quitter le Liban vers le territoire syrien par le point de passage de Wadi Hamid à Arsal, le 26 octobre 2022. (Crédit : AFP)
Des réfugiés syriens se préparent à quitter le Liban vers le territoire syrien par le point de passage de Wadi Hamid à Arsal, le 26 octobre 2022. (Crédit : AFP)

L’armée libanaise a annoncé jeudi avoir refoulé quelque 1 200 migrants syriens qui tentaient d’entrer illégalement au Liban, un phénomène qui s’est accentué ces dernières semaines.

Le Liban a le plus haut ratio de réfugiés par habitant au monde selon l’agence de l’ONU pour les réfugiés (HCR), avec près de deux millions de Syriens sur son sol d’après les estimations officielles. Près de 830 000 d’entre eux sont enregistrés auprès de l’ONU.

L’armée « a empêché durant la semaine écoulée environ 1 200 Syriens de franchir la frontière libano-syrienne », selon un communiqué militaire.

Le 23 août, l’armée a annoncé avoir refoulé 700 migrants syriens qui tentaient d’entrer illégalement au Liban, pays voisin de la Syrie en guerre.

Le Premier ministre libanais Najib Mikati s’est dit préoccupé par « la nouvelle vague » de migrants syriens qui franchissent la frontière via « des passages illégaux », lors d’une séance du conseil des ministres.

« L’armée et la police travaillent dur pour empêcher » ce phénomène, a-t-il ajouté.

« La plupart des Syriens viennent au Liban dans l’espoir d’y trouver un travail face à la détérioration sans précédent des conditions de vie dans leur pays », a déclaré à l’AFP une source sécuritaire.

Selon elle, « la frontière syro-libanaise est poreuse et le nombre de soldats mobilisés ne suffit pas » pour empêcher l’immigration illégale.

La Syrie est ravagée depuis 2011 par une guerre qui a fait plus d’un demi-million de morts et poussé à l’exode des millions de personnes.

Le Liban a accueilli aux premières années du conflit des centaines de milliers de réfugiés syriens, avant de leur interdire début 2015 l’accès à son territoire. Depuis, de nombreux Syriens ont recours à des passeurs pour traverser la frontière.

Le Liban connait un effondrement économique sans précédent, tout comme la Syrie.

Certains Syriens se rendent au Liban dans l’espoir de gagner l’Europe. Le 12 août, l’armée a annoncé avoir arrêté 130 Syriens et quatre Libanais qui tentaient de rejoindre illégalement l’Europe par la Méditerranée depuis le nord du Liban.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.