L’armée va payer les frais d’université des soldats combattants
Rechercher

L’armée va payer les frais d’université des soldats combattants

Les bourses, issues des dons, seront aussi attribuées aux soldats immigrants, issus d’une minorité ou d’un milieu social défavorisé

Soldats israéliens à l'entraînement. Illustration. (Crédit : Tsafrir Abayov/Flash90)
Soldats israéliens à l'entraînement. Illustration. (Crédit : Tsafrir Abayov/Flash90)

A partir d’octobre, les soldats combattants recevront une bourse complète de l’armée israélienne pour leurs études universitaires après la fin de leur service.

Selon un article publié lundi par le quotidien Yedioth Ahronoth, les soldats qui ont récemment immigré, appartiennent à une minorité ou à un milieu social défavorisé seront également éligibles à ces aides, même s’ils n’ont pas servi dans une unité combattante.

Gadi Eizenkot, chef d’Etat-major de l’armée israélienne, cherche à étendre le programme à tous les soldats israéliens qui terminent leur service, selon l’article.

Eizenkot a rencontré dimanche le ministre des Finances Moshe Kahlon et les deux hommes se sont mis d’accord pour lancer le programme cet automne.

Le chef d'Etat major de l'armée israélienne, Gadi Eizenkot (Crédit : Miriam Alster/Flash90)
Le chef d’Etat major de l’armée israélienne, Gadi Eizenkot (Crédit : Miriam Alster/Flash90)

Le chef de l’armée a demandé que les donations à l’armée israélienne soient allouées aux bourses pour des soldats combattants.

« L’argent ira à des diplômes universitaires plutôt qu’à une salle de sport. C’est cela qui construira l’armée », a déclaré Eizenkot.

Pendant la réunion de dimanche soir, Kahlon aurait également exprimé sa volonté d’étendre le programme à tous les soldats après la fin de leur service.

L’article annonçait que les bourses universitaires pour les soldats combattants devraient coûter 230 millions de shekels (54,7 millions d’euros) par an, et 500 millions de shekels (119 millions d’euros) par an de plus pour tous les soldats.

L’armée n’a pas immédiatement confirmé cette information.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...