L’association étudiante de l’université de Santa Barbara s’oppose au BDS, encore
Rechercher

L’association étudiante de l’université de Santa Barbara s’oppose au BDS, encore

Le campus de Santa Barbara est le seul de l'Université de Californie dont l'association étudiante n'a pas voté en faveur d'une proposition ciblant l'État juif

L'université de Californie à Santa Barbara (Crédit: CC-BY-SA Coolcaesar/Wikimedia Commons)
L'université de Californie à Santa Barbara (Crédit: CC-BY-SA Coolcaesar/Wikimedia Commons)

JTA — L’association étudiante de l’Université de Californie, à Santa Barbara, a rejeté une résolution autour du désinvestissement en Israël.

Le campus de Santa Barbara est le seul de l’Université de Californie dont l’association étudiante n’a pas voté en faveur d’une proposition ciblant Israël, d’après le journal étudiant Daily Nexus. Il s’agit là de la sixième fois en sept ans qu’une telle résolution échoue.

La dernière a été rejetée à 14 voix contre 10 jeudi matin très tôt lors d’un scrutin secret à la suite d’un débat entamé la veille au soir.

La mesure, intitulée « une résolution de désinvestissement dans les entreprises tirant profit des violations des droits humains en Israël/Palestine », appelait le conseil consultatif de l’association étudiante, l’université et son service financier, ainsi que le conseil d’administration de l’Université de Californie à retirer ses investissements dans les entreprises tirant profit de violations des droits humains présumées commises par le gouvernement israélien contre les Palestiniens.

Cent étudiants ont participé au débat, dont certains ont qualifié la résolution d’intrinsèquement antisémite, d’après le Daily Nexus.

L’université a investi dans les entreprises mentionnées dans la résolution, d’après le journal étudiant. Certains participants au débat ont fait savoir qu’ils ne voulaient pas que leurs frais de scolarité ‘financent l’oppression du peuple palestinien ».

« Les résolutions de ce type n’ont fait que nuire aux étudiants et aux efforts de rapprochement entre Israéliens et Palestiniens », a déclaré Max Samarov, un ancien étudiant de l’université de Santa Barbara et le directeur exécutif de la recherche et de la stratégie dans l’association de défense de StandWithUs Israël, qui a participé à la réunion de l’association étudiante.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...