L’attaque au couteau de Rosh Haayin était probablement un attentat – Shin Bet
Rechercher

L’attaque au couteau de Rosh Haayin était probablement un attentat – Shin Bet

Les autorités ont levé partiellement l'embargo dans ce dossier où un Israélien aurait été grièvement blessé par un agresseur palestinien

Judah Ari Gross est le correspondant militaire du Times of Israël.

Photo d'illustration : Une ambulance du  Magen David Adom (Crédit : capture d'écran :  MDA)
Photo d'illustration : Une ambulance du Magen David Adom (Crédit : capture d'écran : MDA)

Une attaque à l’arme blanche qui a eu lieu la semaine dernière dans la ville de Rosh Haayin, dans le centre du pays, au cours de laquelle un Israélien a été grièvement blessé, pourrait résulter d’un attentat terroriste et non d’une rixe comme cela avait initialement été supposé, ont indiqué mardi les services de sécurité du Shin Bet.

L’Israélien se trouvait sur un chantier, samedi en fin d’après-midi, où il serait le propriétaire d’un appartement en cours de construction. Il a reçu plusieurs coups de couteau mais est parvenu à regagner la rue, où il s’est effondré. Peu de temps après, il a été retrouvé par un passant qui a appelé une ambulance. L’homme blessé, un résident d’Ashkelon âgé d’une trentaine d’années, a été pris en charge dans un état grave au centre Beilinson de Petah Tikva, avait alors noté la police.

Selon des informations initiales, l’attaque au couteau avait eu lieu lors d’une bagarre. Et, samedi soir, la police avant demandé – et obtenu – un embargo judiciaire sur le dossier.

Cet embargo a été partiellement levé mardi, et le Shin Bet a révélé que l’attaque au couteau faisait l’objet d’une enquête en tant qu’attentat terroriste et que l’agresseur était un Palestinien qui était entré illégalement en Israël.

« En procédant à une enquête sur le suspect, le soupçon est né d’une possible attaque motivée par des mobiles nationalistes », a indiqué la police.

Le suspect, qui avait dans un premier temps fui les lieux, a été arrêté jeudi dernier dans sa ville natale de Jénine, ont expliqué les services de sécurité.

La police a aussi fait savoir qu’elle avait arrêté trois autres individus qui auraient aidé le suspect.

« Le suspect a été confié aux services du Shin Bet en vue d’un interrogatoire. Tous les autres détails de l’enquête sont soumis à un embargo », a déclaré le Shin Bet.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...