Rechercher

L’auteur-compositeur israélien Nachum Heiman meurt à 82 ans

Les hommes politiques saluent l'homme qui a su inculquer "l'amour du pays" dans les coeurs des Israéliens

Le président Shimon Peres d'alors et le Premier ministre Benjamin Netanyahu décernent le Prix Israël à Nachum Heiman à Jérusalem le 29 avril 2009. (Crédit photo: Kobi Gideon / Flash90)
Le président Shimon Peres d'alors et le Premier ministre Benjamin Netanyahu décernent le Prix Israël à Nachum Heiman à Jérusalem le 29 avril 2009. (Crédit photo: Kobi Gideon / Flash90)

Le compositeur israélien Nachum Heiman s’est eteint dans un hôpital de Kfar Saba à l’âge de 82 ans.

Les hommes politiques israéliens ont rendu hommage au compositeur emblématique Nachum Heiman, louant ses contributions à la musique israélienne et saluant le lauréat du Prix Israël comme un homme qui a inculqué « l’amour du pays » dans les coeurs des Israéliens.

Le président Reuven Rivlin a dit qu’Heiman avait été «un homme qui a su composer toutes nos émotions. Il a composé la mélodie israélienne pour [sa] terre, [sa] nature, le soleil israélien, [ses] tiges, la mer, et l’accordéon qui semble avoir être inventé pour lui. »

Netanyahu a rendu hommage à l’auteur-compositeur hébreu et lauréat du Prix Israël, disant qu’il « était l’un des plus grands auteurs-compositeurs que l’État d’Israël a connu. »

« Les chansons qu’il a laissées derrière lui ont inculqué dans nos cœurs l’amour de la patrie et du peuple et accompagnera Israël pour les générations à venir – comme une fleur sauvage », a dit Netanyahu, en référence à l’une des œuvres les plus célèbres de Heiman, « Comme une fleur sauvage », chantée par Chava Alberstein.

Le ministre de l’Education Naftali Bennett a déclaré qu’Heiman « avait ouvert la voie de l’amour de la belle terre d’Israël pour ma génération. »

« Merci pour tout ce que vous avez donné. Nous nous souviendrons toujours de vous, nous allons toujours chanter vos [chansons] », a ajouté Bennett.

La députée Merav Michaeli [Union Sioniste] a rendu hommage au «compositeur de talent qui a été un partenaire en écrivant la musique sur nos vies dans ce beau, bien-aimé et compliqué pays. »

Le président de la Knesset Yuli Edelstein a dit qu’il n’y a «pas beaucoup [de gens] comme Nachum Heiman qui aient laissé une marque si profonde sur la musique israélienne. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.