L’auteur-compositeur israélien Nachum Heiman meurt à 82 ans
Rechercher

L’auteur-compositeur israélien Nachum Heiman meurt à 82 ans

Les hommes politiques saluent l'homme qui a su inculquer "l'amour du pays" dans les coeurs des Israéliens

Le président Shimon Peres d'alors et le Premier ministre Benjamin Netanyahu décernent le Prix Israël à Nachum Heiman à Jérusalem le 29 avril 2009. (Crédit photo: Kobi Gideon / Flash90)
Le président Shimon Peres d'alors et le Premier ministre Benjamin Netanyahu décernent le Prix Israël à Nachum Heiman à Jérusalem le 29 avril 2009. (Crédit photo: Kobi Gideon / Flash90)

Le compositeur israélien Nachum Heiman s’est eteint dans un hôpital de Kfar Saba à l’âge de 82 ans.

Les hommes politiques israéliens ont rendu hommage au compositeur emblématique Nachum Heiman, louant ses contributions à la musique israélienne et saluant le lauréat du Prix Israël comme un homme qui a inculqué « l’amour du pays » dans les coeurs des Israéliens.

Le président Reuven Rivlin a dit qu’Heiman avait été «un homme qui a su composer toutes nos émotions. Il a composé la mélodie israélienne pour [sa] terre, [sa] nature, le soleil israélien, [ses] tiges, la mer, et l’accordéon qui semble avoir être inventé pour lui. »

Netanyahu a rendu hommage à l’auteur-compositeur hébreu et lauréat du Prix Israël, disant qu’il « était l’un des plus grands auteurs-compositeurs que l’État d’Israël a connu. »

« Les chansons qu’il a laissées derrière lui ont inculqué dans nos cœurs l’amour de la patrie et du peuple et accompagnera Israël pour les générations à venir – comme une fleur sauvage », a dit Netanyahu, en référence à l’une des œuvres les plus célèbres de Heiman, « Comme une fleur sauvage », chantée par Chava Alberstein.

Le ministre de l’Education Naftali Bennett a déclaré qu’Heiman « avait ouvert la voie de l’amour de la belle terre d’Israël pour ma génération. »

« Merci pour tout ce que vous avez donné. Nous nous souviendrons toujours de vous, nous allons toujours chanter vos [chansons] », a ajouté Bennett.

La députée Merav Michaeli [Union Sioniste] a rendu hommage au «compositeur de talent qui a été un partenaire en écrivant la musique sur nos vies dans ce beau, bien-aimé et compliqué pays. »

Le président de la Knesset Yuli Edelstein a dit qu’il n’y a «pas beaucoup [de gens] comme Nachum Heiman qui aient laissé une marque si profonde sur la musique israélienne. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...