L’avion russe abattu avec un EEI, selon l’État islamique
Rechercher

L’avion russe abattu avec un EEI, selon l’État islamique

Le groupe terroriste a également loué les attaques de Paris et les attaques au couteau contre les Israéliens dans la revue Dabiq

Des membres armés du groupe terroriste Etat islamique (Crédit capture d'écran YouTube)
Des membres armés du groupe terroriste Etat islamique (Crédit capture d'écran YouTube)

L’Etat islamique a affirmé qu’il a abattu l’avion de passagers russes avec un EEI caché dans une canette de soda.

Dans sa plus récente édition de la revue, Dabiq, le groupe terroriste a inclus des photos d’explosif de fortune ainsi que des photos de passagers qui se trouvaient sur le vol.

Il a ajouté que l’avion russe a été ciblé en raison des frappes aériennes de Moscou en Syrie.

« Ce fut une décision irréfléchie arrogante de la Russie… Et donc après avoir découvert une façon de compromettre la sécurité à l’aéroport international de Charm el-Cheikh et nous nous sommes résolus à abattre un avion appartenant à une nation de la coalition occidentale menée par les Américains contre l’État islamique, la cible a été changée pour un avion russe », a-t-il écrit.

« Une bombe a été clandestinement placée dans l’avion, entraînant la mort de 219 Russes et 5 autres croisés seulement un mois après la décision irréfléchie de la Russie. »

Il a également loué les attentats de Paris et les « braves chevaliers » qui les a menés.

« Un an plus tôt, le 19 septembre 2014, ‘La France a, hautainement, commencé à mener des frappes aériennes contre le Khilafah (califat). Comme la Russie, elle a été aveuglée par l’orgueil, pensant que son éloignement géographique des terres du Khilafah le protégerait de la justice et des moudjahidin. Elle n’a pas non plus saisi que sa moquerie du Messager (prophète Mahomet) ne serait pas laissé impuni. Ainsi, l’État islamique a dépêché ses braves chevaliers pour faire la guerre dans les pays d’origine des croisés diaboliques, laissant Paris et ses habitants ‘choqué et impressionné’ ».

« Les huit chevaliers ont mis Paris à genoux, après des années de vanité française face à l’islam. Un état d’urgence a été déclaré à la suite des actions de huit hommes armés seulement de fusils d’assaut et des ceintures d’explosifs. Et dont la vengeance a été menée contre ceux qui se sentaient en sécurité dans les cockpits de leurs jets. »

Le magazine a également fait l’éloge des attaques au couteau menées contre les Israéliens.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...