L’Azerbaïdjan ouvre un bureau commercial en Israël
Rechercher

L’Azerbaïdjan ouvre un bureau commercial en Israël

Les responsables ont évoqué le tourisme, les investissements et le commerce mutuel ; l'ambassadeur israélien à Bakou estime que le bureau préfigure l'ouverture de l'ambassade

Luke Tress est le vidéojournaliste et spécialiste des technologies du Times of Israël

Bakou, la capitale de l'Azerbaijan, le 11 octobre 2019. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)
Bakou, la capitale de l'Azerbaijan, le 11 octobre 2019. (Crédit : Nati Shohat/Flash90)

L’Azerbaïdjan a ouvert un bureau commercial en Israël, sa première représentation officielle dans l’État juif, afin de stimuler les liens économiques entre les deux pays.

Le ministre du Tourisme, Yoel Razvozov, a inauguré le bureau à Tel Aviv avec le ministre azerbaïdjanais de l’Economie, Mikayil Jabbarov. Les deux hommes ont discuté des relations économiques entre les deux pays, des investissements israéliens en Azerbaïdjan, de l’accroissement des échanges mutuels et de la stimulation du tourisme.

Jabbarov a également rencontré le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid, le ministre du Logement Zeev Elkin et le ministre des Finances Avigdor Liberman.

Il a déclaré que la société de capital-risque OurCrowd, basée à Jérusalem, avait signé un protocole d’accord avec une société d’investissement azerbaïdjanaise pour « attirer des investissements dans des projets de démarrage et transférer les meilleures pratiques des grandes entreprises israéliennes dans notre pays ».

« Ce nouveau domaine de coopération contribuera à l’établissement d’un écosystème innovant dans notre pays », a déclaré Jabbarov.

George Deek, ambassadeur d’Israël en Azerbaïdjan, a déclaré qu’il pensait que cette initiative préfigurait l’ouverture d’une ambassade d’Azerbaïdjan en Israël.

État laïc à majorité musulmane, l’Azerbaïdjan entretient depuis longtemps des relations chaleureuses avec Jérusalem. Bakou a acheté des milliards de dollars d’armes à Israël et fourni du pétrole à l’État juif.

Ces ventes d’armes ont suscité des controverses et des embrasements diplomatiques entre Israël et l’Arménie, voisin et rival de l’Azerbaïdjan.

L’Arménie accuse depuis 2016 l’Azerbaïdjan de déployer des drones kamikazes de fabrication israélienne contre les forces arméniennes. Un responsable azerbaïdjanais a reconnu avoir utilisé des drones d’attaque de fabrication israélienne, y compris des munitions lors des combats de l’année dernière.

L’Arménie et l’Azerbaïdjan ont tous deux une frontière commune avec l’Iran, qui a tenté de négocier un accord de paix entre eux pendant les combats de l’année dernière.

L’Azerbaïdjan abrite une petite communauté juive qui se compte en milliers.

Ces dernières semaines, Bakou a également été accusé d’avoir acheté des logiciels espions controversés au groupe israélien NSO.

Les liens entre Israël et l’Azerbaïdjan remontent à l’éclatement de l’URSS au début des années 1990.

Les deux pays ont noué des relations diplomatiques et commerciales, alors qu’Israël cherchait à jeter des ponts avec les pays musulmans et que l’Azerbaïdjan s’efforçait de nouer de nouvelles relations au-delà de ses liens traditionnels avec Moscou.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...