Israël en guerre - Jour 285

Rechercher

Le bureau de Netanyahu confirme qu’une otage a accouché en captivité à Gaza

La maman serait une travailleuse étrangère employée dans une ville frontalière, d’après les informations fournies par Sara Netanyahu dans une lettre adressée à Jill Biden

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu regardant les affiches des otages de Gaza, le 14 novembre 2023. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)
Le Premier ministre Benjamin Netanyahu regardant les affiches des otages de Gaza, le 14 novembre 2023. (Crédit : Amos Ben Gershom/GPO)

L’une des femmes prises en otage à Gaza par les terroristes du Hamas le 7 octobre a donné naissance à un enfant pendant sa captivité, a annoncé Sara Netanyahu, l’épouse du Premier ministre, dans une lettre publiée mercredi par le bureau de celui-ci.

« Une des femmes kidnappées était enceinte. Elle a donné naissance à son bébé alors qu’elle était captive du Hamas », a expliqué Sara Netanyahu dans sa lettre adressée à la Première Dame des États-Unis, Jill Biden.

« Comme moi, vous ne pouvez qu’imaginer ce qui doit se passer dans la tête de cette jeune mère et son nouveau-né détenus par ces assassins », a-t-elle écrit. « Nous devons exiger leur libération immédiate ainsi que celle de tous les autres otages… Ce cauchemar, qui a commencé il y a plus d’un mois, doit prendre fin. »

Selon les informations publiées mercredi, la femme qui a accouché à Gaza est une travailleuse étrangère. Elle était employée dans l’une des villes israéliennes limitrophes de l’enclave jusqu’à son kidnapping le 7 octobre.

Les terroristes du Hamas ont lancé un assaut meurtrier le 7 octobre, ravageant les communautés du sud du pays, tuant plus de 1 200 personnes, pour la plupart des civils massacrés dans leurs maisons et à une rave, et kidnappant près de 240 personnes. Israël a ensuite déclaré la guerre avec pour objectif de faire tomber le régime du groupe terroriste à Gaza, qu’il dirige depuis 2007.

Selon le ministère de la Santé de Gaza, dirigé par le Hamas, au jour de mardi, 11 240 personnes auraient été tuées dans la bande de Gaza depuis le début de la guerre. Ces bilans des morts ne peuvent être vérifiés de manière indépendante et incluent à la fois des civils et des membres du Hamas tués à Gaza, y compris à la suite de tirs de roquettes ratés par le groupe terroriste lui-même. Israël affirme avoir tué quelque 1 500 terroristes du Hamas à l’intérieur du pays le 7 octobre et après cette date.

Sara Netanyahu (troisième à partir de la droite) rencontre des proches d’otages du Hamas, le 9 novembre 2023, à Tel Aviv. (Crédit : Amos Ben Gershom / GPO)

Dans sa lettre, Sara Netanyahu a aussi indiqué qu’un bébé de 10 mois se trouvait parmi les otages.

« Il a été kidnappé avant même d’avoir appris à marcher ou à parler », écrit-elle.

Un bébé de cet âge figure en effet parmi les 206 personnes identifiées par l’AFP, sur base d’entretiens avec des proches et d’informations fournies par les médias israéliens, et qui seraient détenues par le Hamas ou d’autres groupes à l’intérieur de la bande de Gaza.

Mardi, le président américain Joe Biden a indiqué qu’un accord avec le Hamas pour la libération des otages « aura lieu », sans donner plus de détails.

Le Qatar, qui mène les négociations pour la libération des otages, a appelé Israël et le Hamas à conclure un accord pour faciliter la libération des captifs.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.