Le cabinet adopte le plan coronavirus de 4,2 milliards pour l’année scolaire
Rechercher

Le cabinet adopte le plan coronavirus de 4,2 milliards pour l’année scolaire

Crèches et classes élémentaires étudieront comme d'habitude; les CE2 et CM1 auront 18 élèves au maximum; les plus âgés suivront un enseignement à distance à partir du 1er septembre

Des écoliers ultra-orthodoxes de l'école Bnei Moshe Kretchnif portant des masques faciaux dans leur école de la ville de Rehovot, le 24 mai 2020. (Yossi Zeliger/Flash90)
Des écoliers ultra-orthodoxes de l'école Bnei Moshe Kretchnif portant des masques faciaux dans leur école de la ville de Rehovot, le 24 mai 2020. (Yossi Zeliger/Flash90)

Le gouvernement a approuvé dimanche un plan de 4,2 milliards de shekels (1 milliard d’euros) pour la rentrée scolaire à venir, sous la contrainte de l’épidémie de coronavirus en cours.

Le plan, intitulé « Apprendre en toute sécurité », qui a été élaboré par les ministères de l’Education, des Finances et de la Santé, prévoit que les crèches, les jardins d’enfants et les plus jeunes suivront un programme régulier complet, tandis que les plus âgés seront répartis en « modules » pouvant accueillir jusqu’à 18 élèves, et passeront une partie de leur temps en enseignement à distance.

Le ministre de l’Education, Yoav Gallant, a salué cette décision et a tweeté qu’elle « permettra une année scolaire stable, même sous la menace du coronavirus ».

La Treizième chaîne a annoncé la semaine dernière que 2,6 milliards de NIS (650 millions d’euros) seront consacrés au renforcement du personnel pour permettre de diviser les classes en petits groupes si nécessaire. Un montant supplémentaire de 1,2 milliard NIS (300 millions d’euros) sera utilisé pour améliorer l’infrastructure de l’enseignement à distance qui constitue une partie essentielle du plan pour les classes de niveau supérieur. M. Gallant a déjà déclaré que le ministère s’efforçait de garantir que chaque élève du pays ait accès à l’enseignement à distance, ce qui n’est pas le cas actuellement.

Capture d’écran de la vidéo du ministre de l’Education Yoav Gallant lors d’une interview avec la Douzième chaîne. (Douzième chaîne)

Le reste de l’enveloppe budgétaire sera consacré à l’hygiène et aux équipements de protection, aux programmes de soutien aux secteurs les plus faibles de la population et aux services d’information, selon la Treizième chaîne.

Dans le cadre de ce plan, les jardins d’enfants et les classes préparatoires et CE1 fonctionneront avec des groupes de taille normale et non selon le système dit « des modules » de petits groupes fixes.

Les élèves de CE2 et CM1 étudieront dans des modules limités à 18 élèves afin de maintenir le nombre d’élèves en dessous des limites fixées par le ministère de la Santé. Les élèves des classes CM2 à la Terminale étudieront par le biais de l’enseignement à distance pendant la majeure partie de la semaine et ne suivront des cours, limités à 18 élèves, que deux fois par semaine.

La rentrée scolaire est prévue pour le 1er septembre.

Les écoles ont été fermées à la mi-mars pour endiguer la propagation du virus, mais presque toutes les classes ont été autorisées à reprendre leurs cours dès la deuxième semaine de mai, ce que certains experts politiques ont accusé d’être à l’origine de la résurgence du virus ces dernières semaines. Le gouvernement a finalement pris des mesures de répression à l’encontre des classes de lycée à la fin de l’année scolaire, mais n’a guère pris de mesures pour fermer ou limiter les écoles depuis lors.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...