Le cabinet approuve la nomination d’Erdan comme nouvel envoyé à l’ONU et aux USA
Rechercher

Le cabinet approuve la nomination d’Erdan comme nouvel envoyé à l’ONU et aux USA

Le ministre sortant occupera la fonction à Washington après la prestation de serment du prochain président ; il s'engage à relever le défi iranien et celui de l'antisémitisme

Le ministre de la Sécurité publique, Gilad Erdan, s'exprime lors d'une conférence de presse à Tel Aviv, le 13 septembre 2018. (Roy Alima/Flash90)
Le ministre de la Sécurité publique, Gilad Erdan, s'exprime lors d'une conférence de presse à Tel Aviv, le 13 septembre 2018. (Roy Alima/Flash90)

Le cabinet a approuvé dimanche la nomination du ministre de la Coopération régionale Gilad Erdan au poste d’ambassadeur israélien aux Nations unies et, à l’avenir, au poste d’envoyé aux Etats-Unis.

Il remplacera Danny Danon à l’ONU et, au mois de janvier, Ron Dermer aux Etats-Unis.

Le cabinet a aussi approuvé la désignation à la tête du ministère de la Coopération régionale du député Ofir Akunis.

L’arrangement avait été programmé dans le cadre de l’accord de coalition conclu au début du mois.

Le ministre des Sciences et de la Technologie Ofir Akunis intervient lors de la séance plénière de la Knesset, le 26 avril 2017. (Yonatan Sindel/Flash90)

A la réunion du cabinet, Erdan a déclaré aux ministres qu’il ne partait que « temporairement ».

« Je vais représenter Israël avec une immense fierté », a-t-il affirmé. « Ce sont des moments difficiles pour Israël et les Etats-Unis – et en particulier pour le judaïsme américain. Le coronavirus a frappé un grand nombre et il menace la vie des citoyens, ainsi que leurs revenus. Nous devons afficher notre solidarité avec nos frères qui combattent à l’étranger pour l’existence des vies juives », a ajouté Erdan.

Evoquant la date – le lendemain du 4 juillet – Erdan a déclaré que « je souhaite une heureuse journée de l’indépendance à notre grand ami ».

Erdan remplacera Dermer le 21 janvier, au lendemain de la prestation de serment du prochain président des Etats-Unis, après les élections de novembre dans le pays.

Selon les termes de l’accord de coalition qui a été conclu entre le Likud du Premier ministre Benjamin Netanyahu et Kakhol lavan, de Benny Gantz – qui prévoit que les deux hommes occuperont en alternance le poste de Premier ministre – c’est Netanyahu qui est chargé de nommer les ambassadeurs à l’ONU, au Royaume-Uni, en France et en Australie pendant toute la durée du mandat du gouvernement, tandis que chacun d’entre eux pourra désigner son propre envoyé aux Etats-Unis sous son propre mandat de Premier ministre.

L’ambassadeur d’Israël aux États-Unis, Ron Dermer, prend la parole à la conférence politique de l’AIPAC, le 24 mars 2019. (Capture d’écran AIPAC)

Kakhol lavan a noté que Gantz effectuerait sa propre nomination au poste d’envoyé aux Etats-Unis.

Netanyahu avait déjà offert à Erdan le rôle d’ambassadeur à l’ONU après la première des trois élections consécutives qui avaient eu lieu l’année passée. Erdan avait refusé, disant qu’il préférait aider le Likud à gagner le scrutin suivant.

La seule personne à avoir servi au poste d’ambassadeur aux Etats-Unis et à l’ONU au même moment avait été Abba Eban, qui est considéré comme l’un des plus grands diplomates israéliens.

Danon, ancien ministre du Likud qui avait été nommé pour un mandat de trois ans en 2015, a vu ce dernier prolongé à plusieurs reprises.

Avant de devenir ministre de la Coopération régionale, Erdan a été ministre de la Sécurité publique, une fonction dorénavant occupée par Amir Ohana, qui est lui aussi issu des rangs du Likud.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...