Israël en guerre - Jour 257

Rechercher

Le Canada sanctionne des dirigeants du Hamas et du Jihad islamique palestinien

Ottawa précise que les personnes sont visées en raison de leur rôle ou de leur participation "à la planification, au financement et à l'exécution des attaques terroristes du 7 octobre contre Israël"

Yahya Sinwar, le plus haut responsable du Hamas dans la bande de Gaza, dans la ville de Gaza, le 1er mai 2017. (Adel Hana / AP)
Yahya Sinwar, le plus haut responsable du Hamas dans la bande de Gaza, dans la ville de Gaza, le 1er mai 2017. (Adel Hana / AP)

Le Canada a imposé mardi des sanctions contre onze dirigeants et proches du Hamas qui, selon Ottawa, sont derrière l’attaque sans précédent du groupe terroriste islamiste palestinien en Israël le 7 octobre.

Ces sanctions, qui consistent en un gel d’avoirs et une interdiction de séjour au Canada, interviennent deux semaines après une annonce similaire du Royaume-Uni et des États-Unis contre des financiers du Hamas.

Les sanctions canadiennes visent notamment le dirigeant du Hamas Yahya Sinwar, cerveau de l’attaque du 7 octobre, le chef militaire Mohammed Deif et un haut responsable du Jihad islamique palestinien, Akram al-Ajouri.

Dans un communiqué, Ottawa précise que ces personnes sont visées en raison de leur rôle au sein du Hamas ou de leur participation « à la planification, au financement et à l’exécution des attaques terroristes du 7 octobre contre Israël ».

« Le Canada condamne sans équivoque l’attaque terroriste du Hamas contre Israël, son traitement inacceptable des otages et son recours odieux à la violence sexuelle et sexiste comme tactique de guerre », a déclaré mardi la ministre des Affaires étrangères Mélanie Joly.

Le Hamas figure depuis 2002 sur la liste des entités « terroristes » du gouvernement canadien.

La guerre à Gaza a éclaté lorsque le Hamas a envoyé 3 000 terroristes armés en Israël, le 7 octobre, pour mener une attaque brutale au cours de laquelle ils ont tué près de 1 200 personnes. Les terroristes ont également pris en otage 253 personnes, pour la plupart des civils, et les ont emmenées à Gaza.

Israël a réagi en lançant une campagne militaire dont l’objectif vise à détruire le Hamas, à l’écarter du pouvoir à Gaza et à libérer les otages.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.