Le centre juif de la NYU fermé après des menaces sur les réseaux sociaux
Rechercher

Le centre juif de la NYU fermé après des menaces sur les réseaux sociaux

Le centre étudiant Edgar M. Bronfman a rouvert ses portes après des consultations ; Le mouvement Students for Justice in Palestine condamne les harcèlements

Le Centre Edgar M. Bronfman pour la vie étudiante juive à la New York University. (Google street view)
Le Centre Edgar M. Bronfman pour la vie étudiante juive à la New York University. (Google street view)

Un centre juif de la New York University (NYU) a temporairement fermé ses portes après s’être inquiété des menaces proférées sur les réseaux sociaux.

Le Centre Edgar M. Bronfman pour la vie étudiante juive de la NYU a été fermé pendant la majeure partie de la journée de mercredi.

« Nous avons pris connaissance de plusieurs messages publics en ligne d’un étudiant de la New York University qui étaient de nature antisémite et potentiellement menaçants », a écrit le rabbin Yehuda Sarna, directeur exécutif du centre, dans un courriel aux étudiants, mardi soir.

Le centre n’a pas ouvert ses portes dans la matinée de mercredi, pendant que les responsables consultaient des experts en matière de sécurité. Il a rouvert mercredi en fin d’après-midi et est resté ouvert jusqu’à une heure du matin pour permettre aux étudiants de parler au personnel et à un conseiller du centre de bien-être de l’université.

Une page Facebook appelée SJP a publié des captures d’écran d’un message d’un étudiant qu’il croyait responsable de ces messages, bien que l’étudiant responsable n’ait pas été nommé par l’université ou le centre.

Le mouvement Students for Justice in Palestine [Etudiants pour la justice en Palestine] de la NYU a déclaré que l’étudiant qui a été nommé sur les réseaux sociaux n’est pas affilié à l’organisation, « néanmoins, nous sommes totalement contre et condamnons ses déclarations », a déclaré SJP dans un communiqué.

L’incident survient moins d’une semaine après que le Conseil des étudiants de la New York University a adopté une résolution demandant à l’école de boycotter les sociétés ayant des liens avec Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...