Le Centre Wiesenthal dénonce l’antisémitisme de la Foire du livre arabe de Malmö
Rechercher

Le Centre Wiesenthal dénonce l’antisémitisme de la Foire du livre arabe de Malmö

Un livre écrit par un extrémiste britannique qui promeut l’antisémitisme a été mis en vente sur le site de l'évènement, dont le principal partenaire est le Conseil suédois des arts

Malmö, en Suède. (Crédit : Google Maps)
Malmö, en Suède. (Crédit : Google Maps)

Le Centre Simon Wiesenthal a dénoncé au début du mois la mise en vente de l’ouvrage La synagogue de Satan : l’histoire secrète de la domination juive dans le monde sur le site officiel de la Foire du livre arabe de Suède par la librairie syrienne en ligne Safahat Publishers, qui a publié plusieurs livres antisémites.

Celui mis en vente en Suède a été écrit par Andrew Carrington Hitchcock, un extrémiste britannique qui promeut l’antisémitisme et le nationalisme blanc. Il a été publié en 2019 par l’éditeur syrien Dar Tomoz.

L’organisation a appelé le Premier ministre suédois, Stefan Löfven, à prendre des mesures immédiates.

La foire s’est tenue en ligne au début du mois. Son principal partenaire était le Conseil suédois des arts. Plusieurs évènements et expositions ont été organisés du 30 octobre au 1er novembre, hébergés par la bibliothèque publique de Malmö.

Shimon Samuels, directeur des Relations internationales du Centre Simon Wiesenthal, a déclaré que la ville de Malmö était « connue pour sa haine des Juifs et parce que la police locale n’arrête pas les auteurs de crimes antisémites. C’est pour cette raison que le vice-doyen du Centre et directeur du département international de l’action sociale, le rabbin Abraham Cooper, avait émis en 2010 un ‘avis aux voyageurs’ se rendant à Malmö ».

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...