Le chauffard de Yom Kippour devrait être inculpé pour homicide involontaire
Rechercher

Le chauffard de Yom Kippour devrait être inculpé pour homicide involontaire

Les enquêteurs ont informé le suspect Amir Abu Laben de ses chefs d'inculpation, parmi lesquels trafic de drogue, obstruction à la justice et complot en vue de commettre un crime

Capture écran d'une vidéo d'Amir Abu Laben, soupçonné d'avoir tué un petit garçon de 8 ans lors d'un accident de la route pendant Yom Kippour, au tribunal de Tel Aviv. (Crédit : Walla News)
Capture écran d'une vidéo d'Amir Abu Laben, soupçonné d'avoir tué un petit garçon de 8 ans lors d'un accident de la route pendant Yom Kippour, au tribunal de Tel Aviv. (Crédit : Walla News)

Les enquêteurs israéliens ont fait savoir lundi qu’ils comptaient inculper un automobiliste soupçonné d’avoir renversé et tué un jeune garçon de 8 ans le jour de Yom Kippour à Tel Aviv.

Amir Abu Laben, âgé de 20 ans, doit ainsi être mis en examen pour homicide involontaire par le tribunal de Tel Aviv. Il sera également inculpé de trafic de drogue, possession de dangereux narcotiques, d’obstruction à la justice et de complot en vue de commettre un crime.

Amir Abu Laben est soupçonné d’avoir percuté Itay Margi, qui portait un casque, à un carrefour de la route Namir à Tel Aviv, le 9 octobre dernier. La victime était à un passage de piéton d’une rue presque entièrement vide, les Israéliens délaissant leurs véhicules en ce jour de fête solennel.

Le suspect est actuellement en résidence surveillée chez lui à Ramle.

Son avocat, Lior Shtelzer, commis d’office, a indiqué qu’il étudierait le dossier avant de décider quelle position adopter lors de l’audience.

Il a souligné que son client n’était pas sous l’influence de l’alcool ou de la drogue au moment des faits et n’avait pas brûlé de feu rouge.

« Amir [Abu Laben] exprime évidemment son profond chagrin », a-t-il assuré.

Itay Margi. (Autorisation)

Les enquêteurs affirment que le jour de l’accident, Abu Laben s’est procuré de la cocaïne et du LSD dans l’intention de les vendre dans la région de Tel Aviv. Puis, en excès de vitesse dans l’artère Namir, sans veiller à la sécurité des autres, il a percuté le jeune Itay Margi à un carrefour, ont-ils expliqué.

Des témoins oculaires ont dit à la police que, dans les instants qui ont suivi l’accident, Laben avait jeté quelque chose dans les buissons voisins. La police y a ensuite trouvé 1,6 gramme de cocaïne, qu’elle pense avoir été destinée à la vente plutôt qu’à un usage personnel, comme le prétend Abu Laben. Ses empreintes digitales ont été retrouvées sur le sachet.

En outre, un examen des appareils de communication présents dans la voiture d’Abu Laben a permis de retrouver des SMS indiquant que des clients lui avaient acheté de la drogue.

Après plusieurs jours de détention, il avait été placé en résidence surveillée le 20 octobre.

Yom Kippour, le Jour du Grand Pardon, est le jour le plus saint du calendrier juif. Il a commencé mardi 8 au coucher du soleil et s’est terminé mercredi 9 au soir, marqué par le jeune et une prière intense pour les Juifs religieux.

Les Juifs non pratiquants, et en particulier les enfants, profitent souvent de la rareté des voitures sur les routes et les autoroutes pendant ce jour férié solennel, remplissant les rues de bicyclettes.

 

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...