Le chef de la brigade Golani console une petite fille
Rechercher

Le chef de la brigade Golani console une petite fille

Le colonnel Ghassan Aliane a retiré l’écharde du pied d’une fille qui pleurait pendant la cérémonie de son frère

Le colonel Ghassan Alian lors d'une patrouille près de la ville de Jénine en Cisjordanie le 30 juillet 2013 (Crédit : Yossi Zeliger / Flash90)
Le colonel Ghassan Alian lors d'une patrouille près de la ville de Jénine en Cisjordanie le 30 juillet 2013 (Crédit : Yossi Zeliger / Flash90)

Le commandant de la Brigade Golani a reçu les louanges d’un soldat de la brigade Golani, le frère d’une petite fille qui s’est mise à pleurer lors de la cérémonie marquant la fin de la période de formation des recrues.

La petite fille qui se tenait dans le public a une écharde dans le pied ; le colonel Ghassan Alian a alors arrêté l’événement et est venu la retirer. Ce moment a été capturé par le frère qui a posté une photo sur Facebook exprimant son admiration pour Alian.

« Aujourd’hui nous avons eu une cérémonie pour marquer la fin de la période de formation pour les recrues de la brigade Golani de mars 2014. Notre commandant aimé, Ghassan Aliane, était là. Ma petite sœur, qui était dans le public, pleurait parce qu’elle avait une écharde dans le pied. Sans y réfléchir à deux fois, il s’est penché et l’a enlevé. Y at-il une telle autre personne dans le monde ? », a écrit le soldat Golani Sagi Berholz sur Facebook.

Son message et la photo ont ensuite été téléchargés sur un groupe Facebook appelé « Tweeting soldiers », et ont commencé à être partagées en ligne.

יש עוד דבר כזה בעולם??

Posted by ‎הדרוזים בכרמל‎ on Wednesday, 20 May 2015

Alian a été légèrement blessé dans la bataille tristement célèbre pendant la guerre de l’été dernier avec le Hamas au cours de laquelle 13 soldats au total de sa brigade ont été tués et les restes de l’un d’entre eux a été pris par les terroristes.

Oron Shaul était l’un des sept soldats israéliens tués quand, en plein milieu de violents combats dans le quartier Chajaya de la ville de Gaza, son véhicule blindé, est resté coincé au milieu d’une rue de la ville et a été touché par une roquette anti-char du Hamas.

Cette attaque à la roquette du Hamas était accompagnée de tirs de rafales d’armes.

L’incident du 20 Juillet 2014 a eu lieu un peu après 1 heures du matin.

Trois autres soldats ont été tués lors des échanges de coups de feu avec le Hamas quelque temps plus tard. Trois autres soldats ont été tués quand un missile anti-char a été tiré sur un bâtiment dans lequel ils mettaient en place un poste de commandement.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...