Le chef de la diplomatie israélienne annonce une prochaine visite au Maroc
Rechercher

Le chef de la diplomatie israélienne annonce une prochaine visite au Maroc

"La visite aura lieu après l'ouverture de la ligne aérienne directe vers le Maroc à la fin de ce mois", a précisé Yair Lapid

Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid s'exprime lors de l'inauguration de l'ambassade d'Israël à Abu Dhabi, le 29juin 2021. (Crédit : Lazar Berman/Times of Israel)
Le ministre des Affaires étrangères Yair Lapid s'exprime lors de l'inauguration de l'ambassade d'Israël à Abu Dhabi, le 29juin 2021. (Crédit : Lazar Berman/Times of Israel)

Le chef de la diplomatie israélienne Yaïr Lapid a annoncé lundi qu’il allait se rendre prochainement au Maroc, une première depuis la reprise des relations entre les deux pays.

« J’ai convenu avec le ministre des Affaires étrangères du Maroc, Nasser Bourita, de la première visite officielle d’un ministre des Affaires étrangères israélien au Maroc » depuis la reprise des liens, a déclaré M. Lapid sur son compte Twitter.

« La visite aura lieu après l’ouverture de la ligne aérienne directe vers le Maroc à la fin de ce mois », a-t-il ajouté, sans donner plus de détails.

Le transporteur aérien israélien Israir va lancer à partir du 25 juillet une ligne directe entre Tel-Aviv et Marrakech, a indiqué à l’AFP une porte-parole du groupe, Tali Leibovitz.

Lundi soir, des places étaient disponibles pour ce vol sur le site du groupe.

L’annonce de cette visite intervient peu après la diffusion par un consortium de médias internationaux d’une enquête dans laquelle les services de renseignement marocains sont accusés d’avoir eu recours à un logiciel israélien pour espionner notamment des journalistes.

Le gouvernement marocain a fermement démenti le recours par ses services au logiciel israélien Pegasus pour espionner journalistes ou personnalités nationales ou étrangères.

Un premier vol commercial direct avait eu lieu en décembre entre Tel-Aviv et Rabat et des accords bilatéraux avaient été signés dans la foulée, centrés sur la gestion de l’eau, les connexions des systèmes financiers, l’exemption de visa pour les diplomates et les liaisons aériennes directes.

Le conseiller à la sécurité nationale israélien Meir Ben-Shabbat s’adresse à la presse au palais royal de Rabat, au Maroc, le 22 décembre 2020. (Crédit : Judah Ari Gross / Times of Israel)

A cette occasion, Israël avait été représenté par Meir Ben Shabbat, conseiller à la sécurité de Benjamin Netanyahu, alors Premier ministre, et non par un ministre.

« Après ma visite au Maroc, le ministre Bourita viendra en Israël pour y ouvrir un bureau de représentation » du Maroc, a ajouté M. Lapid, près d’une semaine après l’ouverture de la première ambassade des Emirats arabes unis sur le sol de l’Etat hébreu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...