Le chef de Lev Tahor se serait noyé au Mexique – média
Rechercher

Le chef de Lev Tahor se serait noyé au Mexique – média

Le rabbin Shlomo Helbrans, 55 ans, aurait été retrouvé mort dans une rivière après une immersion rituelle

Des filles de la secte Lev Tahor à Chatham, Ontario (Crédit : capture d'écran YouTube)
Des filles de la secte Lev Tahor à Chatham, Ontario (Crédit : capture d'écran YouTube)

Le leader du culte extrémiste ultra-orthodoxe de Lev Tahor se serait noyé au Mexique.

Des informations parues dans les médias locaux ont fait savoir que le corps sans vie du rabbin Shlomo Helbrans, 55 ans, avait été retrouvé dans une rivière dans laquelle il était entré pour une immersion rituelle dans la fin de l’après-midi de vendredi.

Le ministère des Affaires étrangères a expliqué avoir connaissance de ces informations et qu’il avait ouvert une enquête sans pouvoir toutefois confirmer véritablement la nouvelle du décès, selon la Dixième chaîne.

Le groupe de Lev Tahor pratique une forme extrémiste de judaïsme ultra-orthodoxe qui est apparue dans les années 1980. Les femmes revêtent des capes qui vont de la tête aux pieds de manière similaire au tchador musulman.

Cette communauté forte de 500 personnes a quitté ces dernières années Israël, le Canada et le Royaume-uni dans un contexte de plaintes pour violences contre des enfants. Ses membres sont surnommés les « Talibans juifs ».

Au mois de mars 2014, la communauté s’était ré-établie au Guatemala.

Helbrans, anti-sioniste qui avait quitté Israël en 1990, avait été condamné à deux ans de prison aux Etats-Unis dans les années 1980 pour avoir enlevé un petit garçon.

En avril 2017, un tribunal israélien a qualifié la communauté de Lev Tahor de « culte dangereux » en raison des abus commis contre les enfants.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...