Israël en guerre - Jour 199

Rechercher

Le chef de l’ONU dénonce un « usage excessif de la force » par Israël à Jénine

Antonio Guterres a appelé Israël à "respecter ses obligations en vertu du droit international, y compris le devoir de retenue et l'utilisation proportionnée de la force"

Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, s'adressant aux médias à son arrivée à un sommet de l'UE dans le bâtiment du Conseil européen, à Bruxelles, le 23 mars 2023. (Crédit : Geert Vanden Wijngaert/AP)
Le secrétaire général des Nations unies, Antonio Guterres, s'adressant aux médias à son arrivée à un sommet de l'UE dans le bâtiment du Conseil européen, à Bruxelles, le 23 mars 2023. (Crédit : Geert Vanden Wijngaert/AP)

« L’escalade n’est pas la réponse » aux « préoccupations légitimes d’Israël pour sa sécurité », a souligné jeudi le secrétaire général de l’ONU, dénonçant son « usage excessif de la force » lors de l’opération militaire à Jénine cette semaine.

« Je comprends les préoccupations légitimes d’Israël pour sa sécurité. Mais l’escalade n’est pas la réponse. Cela renforce la radicalisation et conduit à un cycle de violence et d’effusion de sang qui s’aggrave », a déclaré Antonio Guterres à la presse, revenant sur l’opération qui a lieu en début de semaine.

« Restaurer l’espoir du peuple palestinien dans un processus politique sérieux, conduisant à une solution à deux États et à la fin de l’occupation, est la contribution essentielle d’Israël à sa propre sécurité », a-t-il ajouté.

« Les frappes aériennes et les opérations terrestres d’Israël dans un camp de réfugiés bondé ont représenté la pire violence en Cisjordanie depuis des années, avec des conséquences importantes sur les civils », a-t-il décrit, jugeant que les frappes aériennes « sont en contradiction avec des opérations de maintien de l’ordre ».

David Yehuda Yitzhak. (Autorisation)

L’armée israélienne a annoncé mercredi la fin de son opération militaire en Cisjordanie. L’opération lancée lundi a mobilisé des centaines de soldats – l’un d’entre eux, David Yitzhak, a été tué – ainsi que des drones et des bulldozers de l’armée dans la ville de Jénine et le camp de réfugiés adjacent, bastion de groupes armés palestiniens.

« De façon évidente, dans cette situation, il y a eu un usage excessif de la force par les forces israéliennes », a estimé Antonio Guterres.

« J’appelle une nouvelle fois Israël à respecter ses obligations en vertu du droit international, y compris le devoir de retenue et l’utilisation proportionnée de la force », a-t-il ajouté.

« Je rappelle également Israël, en tant que puissance occupante, à sa responsabilité d’assurer que la population civile soit protégée contre tous les actes de violence. »

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.