Israël en guerre - Jour 148

Rechercher

Le chef du Hamas, Sinwar, aurait échappé de justesse à Tsahal à deux reprises

L'armée déploie une brigade supplémentaire à Khan Younès, où se cacherait le chef terroriste de Gaza ; les troupes prennent le contrôle du nord du quartier de Jabaliya

Emanuel Fabian est le correspondant militaire du Times of Israël.

Yahya Sinwar, gouverneur du Hamas à Gaza, prenant la parole lors d’une réunion dans la ville de Gaza, le 30 avril 2022. (Crédit : Mahmud Hamas/AFP)
Yahya Sinwar, gouverneur du Hamas à Gaza, prenant la parole lors d’une réunion dans la ville de Gaza, le 30 avril 2022. (Crédit : Mahmud Hamas/AFP)

Ces derniers jours, les troupes de Tsahal sont parvenues à deux reprises à atteindre des tunnels à Gaza où elles pensent que le chef de l’aile armée du groupe terroriste palestinien Hamas, Yahya Sinwar, était terré peu de temps avant leur arrivée, ont rapporté les médias israéliens mardi.

Citant des sources anonymes, la Treizième chaîne a rapporté que Tsahal avait concentré ses activités dans et autour de la ville de Khan Younès, dans le sud de la bande de Gaza, afin d’atteindre son objectif d’assassiner Sinwar.

Selon les renseignements recueillis par Tsahal au cours de sa traque du chef du Hamas, celui-ci semble être en mouvement perpétuel, et ne jamais rester longtemps au même endroit.

Le reportage indique que lors de la chasse à l’homme lancée pour retrouver Sinwar, les troupes ont découvert une ancienne cachette de Muhammad Deif, le commandant de l’aile militaire du Hamas.

Sinwar se cacherait actuellement à Khan Younès, après avoir fui le nord de la bande de Gaza en se cachant dans un convoi humanitaire qui se dirigeait vers le sud, au début de la guerre du groupe terroriste contre Israël.

Le 6 décembre, Tsahal aurait encerclé sa maison à Khan Younès même si rien n’indiquait qu’il s’y trouvait, étant donné qu’il se cache et qu’il possède plusieurs maisons.

Sinwar a été choisi pour remplacer Ismail Haniyeh à la tête du groupe terroriste à l’intérieur de Gaza en 2017. Haniyeh réside actuellement au Qatar et est à la tête de la branche politique du Hamas.

Sinwar avait été condamné à quatre peines de prison à vie par Israël en 1989 pour avoir planifié l’enlèvement et le meurtre de deux soldats israéliens et de quatre Palestiniens. Il a toutefois été libéré 22 ans plus tard dans le cadre de l’accord conclu par Israël pour libérer le soldat de Tsahal pris en otage par le groupe terroriste, Gilad Shalit.

Sinwar est accusé d’avoir supervisé les préparatifs et la planification de l’assaut du 7 octobre, au cours duquel des milliers de terroristes dirigés par le Hamas ont déferlé sur Israël depuis la terre, l’air et la mer, tuant près de 1 200 personnes et s’emparant de plus de 240 otages.

En réponse à cette attaque, la plus meurtrière de l’histoire du pays, Israël a juré d’éliminer le Hamas de Gaza et de mettre fin à son règne de 16 ans. Il a, pour ce faire, lancé une campagne aérienne suivie d’une opération terrestre.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.