Le chef du renseignement égyptien en Israël pour rencontrer Bennett et Gantz
Rechercher

Le chef du renseignement égyptien en Israël pour rencontrer Bennett et Gantz

Cette rencontre est intervenue quelques jours après qu'une roquette a été tirée de Gaza vers Israël, à laquelle l'État juif n'a pas répondu

Le ministre de la Défense, Benny Gantz (à gauche), a rencontré les services de renseignements égyptiens, Abbas Kamel, dans son bureau à Tel Aviv, le 30 mai 2021. (Crédit : Elad Malka/Ministère de la Défense)
Le ministre de la Défense, Benny Gantz (à gauche), a rencontré les services de renseignements égyptiens, Abbas Kamel, dans son bureau à Tel Aviv, le 30 mai 2021. (Crédit : Elad Malka/Ministère de la Défense)

Le général de division Abbas Kamel, directeur de la Direction générale des renseignements égyptiens, est en route pour Israël afin de rencontrer le Premier ministre Naftali Bennett et le ministre de la Défense Benny Gantz.

De hauts responsables de la Défense ont déclaré à Zman Yisrael, la version en hébreu du Times of Israel, que la rencontre avec Kamel n’est pas liée aux pourparlers en cours concernant l’autorisation de l’entrée de fonds qataris dans la bande de Gaza. L’Égypte a aidé à négocier la trêve qui a mis fin au conflit de 11 jours entre Israël et le Hamas en mai.

Cette rencontre est intervenue quelques jours après qu’une roquette a été tirée de Gaza vers Israël. Malgré la promesse de Bennett de répondre au feu par le feu, Tsahal n’a pas répondu militairement à ce tir de roquette.

Selon la Douzième chaîne, Bennett et Gantz ont convenu de ne pas répondre au tir de roquette afin de permettre une voie pour d’éventuelles négociations avec le Hamas sur l’argent qatari ainsi que sur les Israéliens détenus à Gaza.

Bennett devrait également se rendre à Washington à la fin du mois pour rencontrer le président américain Joe Biden, et des sources ont suggéré que l’Égypte espère faire bonne impression sur l’administration Biden avant ce voyage.

M. Kamel était en Israël en mai et a rencontré M. Gantz et le Premier ministre de l’époque, Benjamin Netanyahu.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...