Israël en guerre - Jour 139

Rechercher

Le « chef présumé » de l’Etat islamique « neutralisé » en Syrie, annonce Erdogan

Le président turc a déclaré que des agents des services de renseignement ont mené une opération, vraisemblablement dans une ferme abandonnée qui servait d'école islamique

Photo d'illustration : Un membre des Forces démocratiques syriennes, appuyées par les États-Unis, enlève un drapeau de l'État islamique dans la ville de Taqba, en Syrie. (Crédit : AFP Photo/Delil Souleiman)
Photo d'illustration : Un membre des Forces démocratiques syriennes, appuyées par les États-Unis, enlève un drapeau de l'État islamique dans la ville de Taqba, en Syrie. (Crédit : AFP Photo/Delil Souleiman)

Le « chef présumé » du groupe jihadiste Etat islamique (EI) a été « neutralisé » samedi en Syrie lors d’une opération conduite par les services de renseignement turcs, a affirmé dimanche le président turc Recep Tayyip Erdogan.

« Le chef présumé de Daesh, nom de code Abou Hussein al-Qourachi, a été neutralisé lors une opération menée hier par le MIT (services secrets turcs) en Syrie », a déclaré le chef de l’Etat turc lors d’une interview télévisée.

L’EI avait annoncé le 30 novembre la mort de son précédent chef, Abou Hassan al-Hachimi al-Qourachi, sans en préciser les circonstances.

Il avait été aussitôt remplacé par Abou Al-Hussein al-Husseini al-Qourachi, selon l’EI.

Selon un correspondant de l’AFP dans le nord de la Syrie, les services de renseignement turcs et la police militaire locale soutenue par la Turquie avaient bouclé samedi une zone située près de la localité Jindires, dans la région d’Afrine (nord-ouest).

Des habitants interrogés par l’AFP avaient indiqué qu’une opération avait visé une ferme abandonnée qui servait par le passé d’école islamique.

Des troupes américaines héliportées avaient ciblé mi-avril dans le nord de la Syrie un chef de l’EI qui planifiait des attaques en Europe et au Moyen-Orient et qui a « probablement » été tué, avait annoncé l’armée américaine.

Malgré sa défaite territoriale, l’EI mène toujours des attaques en Syrie.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.