Israël en guerre - Jour 235

Rechercher
Les victimes du 7 octobre

Le commandant sergent-major Shmuel Gulema, 48 ans, qui venait en aide à tous

Assassiné en combattant les terroristes du Hamas dans le commissariat de police de Sderot, le 7 octobre

Le sergent-chef Shmuel Smatzo Gulema, tué au poste de police de Sderot le 7 octobre 2024. (Autorisation)
Le sergent-chef Shmuel Smatzo Gulema, tué au poste de police de Sderot le 7 octobre 2024. (Autorisation)

Le major Shmuel Smatzo Gulema, 48 ans, originaire de Sderot, a été tué alors qu’il combattait des terroristes du Hamas au poste de police de la ville le 7 octobre.

Il laisse derrière lui sa femme, Sima, leurs enfants, Elian, Oriya et Elior, ses parents et cinq frères et sœurs.

Shmuel a été appelé le samedi matin après que les terroristes du Hamas ont commencé leur attaque sur le sud. Lorsqu’il est arrivé au poste de police, les terroristes l’avaient déjà atteint et tiraient sur tous ceux qu’ils voyaient.

L’épouse Sima a déclaré à Ynet qu’elle avait passé la journée à essayer d’appeler la ligne d’urgence 100 de la police pour savoir ce qui était arrivé à son mari et qu’on lui avait finalement dit à 2 heures du matin qu’il s’était rendu au poste de police mais qu’on ne savait toujours pas s’il avait été tué ou blessé.

Douze jours plus tard, son corps a été identifié.

« Cela fait mal », a déclaré Sima à Ynet. « Nous avions tellement de projets. Nous allions voyager et déménager dans une maison plus grande et il m’a été enlevé ».

Elle a toutefois précisé qu’il n’y avait aucun doute ce matin-là sur le fait qu’il irait apporter son aide.

« Il avait un cœur en or », a-t-elle déclaré. « Il aidait toujours les gens. »

Le frère de Shmuel, Moshe, a déclaré à la Quatorzième chaîne qu’il se mettait toujours immédiatement en action dès qu’on avait besoin de lui.

« Il était le premier à se rendre partout où l’on avait besoin de lui », a raconté Moshe, ajoutant qu’il n’hésitait pas à s’adresser à toute personne dont il pensait qu’elle pourrait avoir besoin de son aide.

« Il était la lumière de la maison », a déclaré Esther, la sœur de Shmuel, dans la même interview. « Il prenait toujours soin des gens et nous soutenait. Il apportait un soutien émotionnel et financier à tous ceux qui en avaient besoin ».

Yafit Taganya, la tante de Shmuel, a écrit sur Facebook qu’il était « la lumière, la sécurité et la résilience de la famille ».

Elle l’a décrit comme un homme optimiste qui était prêt à tout et trouvait des solutions à tous les défis auxquels il était confronté.

Lors des funérailles, le maire de Sderot, Alon Davidi, a déclaré que Shmuel avait passé sa vie à s’occuper des survivants de la Shoah, à distribuer des colis alimentaires aux nécessiteux et à s’occuper des jeunes de la communauté.

« Même lors de son dernier jour, Shmuel protégeait les gens et essayait de les sauver tout en combattant et en conduisant », a-t-il déclaré.

Shmuel est né en Éthiopie et a fait son alyah avec sa famille à l’âge de huit ans. Au moment de sa mort, il vivait à Sderot et faisait partie des forces de police de la ville.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.