Le Concours national de la résistance et de la déportation récompense 117 lauréats
Rechercher

Le Concours national de la résistance et de la déportation récompense 117 lauréats

Ce cours destiné aux élèves a été créé en 1961 afin de perpétuer la mémoire de la Résistance et la déportation

Les élèves ont planché autour du thème de "la négation de l’Homme dans l’univers concentrationnaire nazi". Ici, un mirador le long d'une clôture de barbelés sur le site du mémorial de l'ancien camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau, à la veille du 70e anniversaire de la libération du camp d'extermination nazi à Oswiecim, le 26 janvier 2015. (Crédit : Odd Andersen/AFP)
Les élèves ont planché autour du thème de "la négation de l’Homme dans l’univers concentrationnaire nazi". Ici, un mirador le long d'une clôture de barbelés sur le site du mémorial de l'ancien camp de concentration d'Auschwitz-Birkenau, à la veille du 70e anniversaire de la libération du camp d'extermination nazi à Oswiecim, le 26 janvier 2015. (Crédit : Odd Andersen/AFP)

Ouvert pour les élèves de la 3e à la Terminale, le Concours national de la résistance et de la déportation, a attiré cette année, dans sa déclinaison départementale, 427 élèves l’Essonne, rapporte Le Parisien.

Les élèves ont planché autour du thème de « la négation de l’Homme dans l’univers concentrationnaire nazi ».

117 d’entre eux ont été récompensés dans les différentes catégories que comporte le concours (individuelles, collectives…).

La directrice de l’Inspection académique Catherine Côme, citée par le quotidien explique que ce concours sert à « éveiller les consciences et rendre hommage aux déportés. Cela rappelle que l’Histoire n’est pas synonyme de nostalgie mais permet d’appréhender l’avenir afin que de tels faits ne se reproduisent pas. »

Les personnes récompensées sont invitées à un parcours de la mémoire en Ile-de-France qui traverse le Mémorial de la Shoah, le site de la rafle du Vel’ d’Hiv’ et le Mont-Valérien.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...