Le Congrès insiste sur les survivants de la Shoah dans le renouvellement de la loi d’aide aux personnes âgées
Rechercher

Le Congrès insiste sur les survivants de la Shoah dans le renouvellement de la loi d’aide aux personnes âgées

Les Fédérations juives saluent la nouvelle disposition de la loi qui accordait déjà des financements pour des repas casher livrés à domicile et d’autres services

Un survivant de l'Holocauste Jack Adler (à gauche) avec son fils, Eli, à Auschwitz, où Jack était détenu pendant la Seconde Guerre mondiale (Crédit : Monise Neumann)
Un survivant de l'Holocauste Jack Adler (à gauche) avec son fils, Eli, à Auschwitz, où Jack était détenu pendant la Seconde Guerre mondiale (Crédit : Monise Neumann)

WASHINGTON – Une nouvelle disposition du projet de loi d’aide aux personnes âgées pousse le gouvernement fédéral à publier des recommandations aux états pour aider les survivants de l’Holocauste.

Les Fédérations juives d’Amérique du Nord (FJAN) font pression pour l’inclusion de la disposition sur la ré-autorisation de l’acte pour les Américains âgés (AAA), approuvé pour la première fois en 1965.

Dans un communiqué du 7 avril, le jour où le Sénat a ré-autorisé l’acte après que la Chambre des représentants américaine l’ait déjà fait, les FJAN ont salué le Congrès pour le vote et pour l’inclusion d’une disposition pour les survivants de l’Holocauste.

« Avec plus d’un juif américain sur cinq âgé de plus de 65 ans, les Fédérations ont été un soutien résolu de l’AAA, qui aide à améliorer les services vitaux dans les agences affiliées aux fédérations », a déclaré dans un communiqué William Daroff, directeur du bureau de Washington des FJAN.

Les Fédérations ont recours aux financements fournis via l’acte pour les soins et le transport des personnes âgées et la livraison à domicile de repas cashers, parmi d’autres services.

William Daroff, de la Fédération Juive d’Amérique du Nord (Crédit : Autorisation/ Site Web de la JFNA)
William Daroff, de la Fédération Juive d’Amérique du Nord (Crédit : Autorisation/ Site Web de la JFNA)

« Nous sommes aussi ravis de la nouvelle disposition qui assurera le confort et la sécurité des survivants de l’Holocauste, et attendons de travailler sur sa mise en place avec l’administration pour la vie communautaire », a déclaré Daroff.

L’acte enjoint le secrétariat des personnes âgées « à publier des directives aux états sur le service et la conduite envers cette population vulnérable », ont déclaré les FJAN.

Le mois dernier, les FJAN avaient distribué les premiers financements pour aider les survivants de l’Holocauste qui avaient été mises à disposition par un autre programme du gouvernement fédéral.

Sur plus de 100 000 survivants aux Etats-Unis, les FJAN estiment qu’un sur quatre a au moins 85 ans, et que le même nombre vit dans la pauvreté. Pareil qu’en Israël.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...