Rechercher

Le conseiller du président ukrainien en « contact constant » avec Israël

Andriy Yermak a déclaré sur Twitter être en relation avec le chef du Conseil de sécurité nationale, Eyal Hulata, dans le cadre des efforts de médiation d’Israël

Le chef de cabinet de la Présidence ukrainienne, Andriy Yermak, prend la parole lors d’une conférence de presse à Kiev, en Ukraine, le 12 février 2020. (Bureau de presse présidentiel ukrainien par l’intermédiaire d’AP)
Le chef de cabinet de la Présidence ukrainienne, Andriy Yermak, prend la parole lors d’une conférence de presse à Kiev, en Ukraine, le 12 février 2020. (Bureau de presse présidentiel ukrainien par l’intermédiaire d’AP)

Le conseiller du Président ukrainien, Andriy Yermak, a déclaré lundi sur Twitter être en « contact permanent » avec le chef du Conseil de sécurité nationale, Eyal Hulata, dans le cadre des efforts de médiation d’Israël entre Ukraine et Russie.

« Israël a entrepris la mission, difficile mais noble, de servir de médiateur dans la recherche de la paix et de mettre fin à l’agression de la Russie contre l’Ukraine », a tweeté Yermak.

Le responsable ukrainien a également remercié Israël d’avoir permis aux proches d’Ukrainiens déjà en Israël d’y être également admis.

Le président ukrainien, Volodymyr Zelensky, a proposé que Jérusalem accueille des pourparlers de cessez-le-feu entre Kiev et Moscou, et a affirmé qu’Israël pourrait jouer un « rôle important » dans les efforts visant à mettre fin à la guerre.

Depuis que la Russie a commencé à envahir l’Ukraine, cette dernière a, à plusieurs reprises, cherché à obtenir davantage de soutien de la part d’Israël. Mais Israël a fait en sorte d’éviter de froisser la Russie, fortement présente en Syrie, où Israël mène une action militaire contre des groupes liés à l’Iran.

Les relations entre Kiev et Jérusalem ont enregistré des hauts et des bas manifestes ces derniers jours, et en nombre. L’Ukraine a parfois loué les efforts diplomatiques et humanitaires d’Israël, critiquant par ailleurs, parfois durement, sa réticence à l’aider davantage.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...