Le coronavirus accroît l’antisémitisme dans une ville divisée du New Jersey
Rechercher

Le coronavirus accroît l’antisémitisme dans une ville divisée du New Jersey

Des cartes publiées sur Facebook montrent que Lakewood, une municipalité du New Jersey comptant une importante population juive orthodoxe, est une source présumée de contamination

Une banderole antisémite sur un mémorial de la Shoah à Lakewood, dans le New Jersey, le 2 juillet 2017. (Crédit: ADL)
Une banderole antisémite sur un mémorial de la Shoah à Lakewood, dans le New Jersey, le 2 juillet 2017. (Crédit: ADL)

La pandémie de coronavirus a suscité des discussions antisémites sur les réseaux sociaux de Lakewood, une municipalité du New Jersey à forte population juive orthodoxe.

Le gouverneur du New Jersey, Phil Murphy, a réagi en condamnant le racisme lié au coronavirus.

« Il est totalement inacceptable de faire de toute communauté un bouc émissaire, de l’intimider ou de la diffamer – aujourd’hui ou jamais », a écrit Phil Murphy sur Twitter. « Il y a une place spéciale en enfer pour la petite minorité qui fait cela pendant cette crise. »

Jeudi, Lakewood comptait 198 cas de Covid-19, de loin le plus grand nombre dans le comté d’Ocean County, selon le département de la santé du comté, rapporte le site d’information Asbury Park Press. Les responsables n’ont pas précisé quelles parties de la ville ou quelles communautés particulières connaissent des cas.

Une pétition en ligne qui a été diffusée jeudi a demandé que Lakewood soit « confiné » pendant la pandémie. Elle a reçu des milliers de signatures, mais semble avoir été retirée.

Sur Facebook, des groupes d’habitants du comté d’Ocean et du canton de Jackson, qui borde Lakewood dans le sud de l’État, ont présenté des cartes montrant que Lakewood était un foyer de contamination.

M. Murphy a également déclaré qu’il y avait eu quelques exemples de « comportement non conforme », mais que les communautés de tout l’État avaient pris au sérieux la menace du virus.

La semaine dernière, la police de Lakewood a arrêté au moins deux hommes juifs pour avoir organisé des mariages avec plus de 50 personnes présentes, en violation des règles de l’État destinées à freiner la propagation du coronavirus.

Un troisième mariage a été interrompu jeudi, a rapporté NJ.com. Le site n’a pas indiqué s’il s’agissait d’un événement juif ou non.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...