Le corps d’un homme de 66 ans repêché du Lac de Tibériade
Rechercher

Le corps d’un homme de 66 ans repêché du Lac de Tibériade

Moshe Shamir, de Tel Aviv, participait à une compétition de natation samedi quand il a disparu

Un bateau recherche un nageur porté disparu, Moshe Shamir, 66 ans, originaire de Tel Aviv, le 15 septembre 2018 (Capture d'écran : Maariv Online)
Un bateau recherche un nageur porté disparu, Moshe Shamir, 66 ans, originaire de Tel Aviv, le 15 septembre 2018 (Capture d'écran : Maariv Online)

Le corps d’un homme de 66 ans qui avait disparu samedi dans le Lac de Tibériade a été localisé par les autorités dimanche après-midi, selon des informations de la police.

La dépouille de Moshe Shamir de Tel Aviv a été retrouvée sur la plage de HaOn, dans la pointe sud-est du lac au nord d’Israël.

Shamir a pu être repéré par une équipe de recherche en hélicoptère et une équipe de police a pu repêcher sa dépouille.

Le corps a été envoyé pour être identifié par la famille et autopsié à l’Institut de Médecine légale, a précisé la police.

Shamir avait participé à la compétition annuelle de natation dans le Lac de Tibériade quand il a disparu.

Sa fille, Yonit Shamir Penso, avait posté un appel sur Facebook demandant de l’aide pour le retrouver.

Posted by Yonit Shamir Penso on Saturday, 15 September 2018

Plus tôt dans la journée, elle avait déclaré au site d’information Ynet qu’elle ne comprenait pas comment il avait pu disparaître pendant la compétition.

« Cet événement [de natation] se déroule depuis 65 ans, a-t-elle dit. Mon père nage dans le Lac de Tibériade depuis les 15 dernières années. Il est en bonne santé, athlétique et s’entraîne beaucoup ».

Le Conseil régional de la vallée du Jourdain, qui organise la compétition, a publié un communiqué de deuil pour la mort de Shamir.

Nous sommes « attristés par le décès de Moshe Shamir qui a été retrouvé mort cet après-midi », précisait le communiqué. Nous avons accompagné sa famille pendant les dernières 24 heures et avons espéré une bonne nouvelle à chaque instant de ces recherches intensives. Nous sommes vraiment désolés que l’incident se soit conclu de manière aussi tragique ».

En juillet, un homme de 21 ans originaire de la ville arabe d’Arrabeh, s’était noyé dans le Lac de Tibériade, après être allé dans le lac d’eau douce sur un bateau gonflable avec deux amis. Ils ont été entraînés au large par des courants.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...