Le Crif condamne les propos négationnistes d’un professeur de Pau
Rechercher

Le Crif condamne les propos négationnistes d’un professeur de Pau

Adepte du complot sioniste, fan d'Alain Bonnet dit Soral, François Roby, déjà visé par une procédure disciplinaire, a également affiché son soutien au négationniste Robert Faurisson

Capture d'écran du blog de l'enseignant en physique où  l'on aperçoit pèle-mêle une recension de 'Comprendre l'empire' le livre conspirationniste d'Alain Soral, une allusion ironique aux victimes de la Shoah (Crédit: capture d'écran/Aitia.fr)
Capture d'écran du blog de l'enseignant en physique où l'on aperçoit pèle-mêle une recension de 'Comprendre l'empire' le livre conspirationniste d'Alain Soral, une allusion ironique aux victimes de la Shoah (Crédit: capture d'écran/Aitia.fr)

Alors qu’il recense une analyse vidéo du ‘Comité Valmy’ sur son blog, François Roby, actuellement professeur de physique à l’université de Pau, précise qu’il y est question « des relations internationales contemporaines et de l’influence du “lobby qui n’existe pas” mais qui a une responsabilité écrasante dans beaucoup d’événements sanglants, et ceci depuis environ un siècle au moins, par exemple avec la révolution russe de 1917 ».

Le ton conspirationniste est donné tout comme la pseudo-dissidence qui pousse le professeur de physique à poser devant un McDonalds en faisant une quenelle.

Le président du Crif Francis Khalifat est donc monté au créneau : « … Il se fait en effet que votre enseignant se confond, sur son blog personnel, mais aussi sur divers sites d’extrême droite comme généraliste en propos et considérations qui l’exposent à d’évidentes poursuites pénales. M. Roby se permet non seulement de propager les thèses négationnistes de Robert Faurisson, présenté en martyr de la liberté d’expression mais plus encore racistes… »

« Au-delà de ses délires racistes, continue-t-il, M. Roby n’a de cesse de s’attaquer à un segment très ciblé de la population française… Visiblement, M. Roby à un grave souci avec les Juifs, requalifiés le plus souvent en « sionistes », même et surtout ceux qui ne s’en revendiquent nullement… », écrit notamment dans une longue lettre, le président du Crif.

En date du 24 février, l’Université de Pau a informé le Crif qu’il « a été décidé de tenir compte de cette pièce et de la verser au dossier dans le cadre de la procédure disciplinaire mise en œuvre fin 2016 » contre François Roby.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...