Le démocrate Kaine demande au FBI « d’enquêter pleinement sur les incidents antisémites »
Rechercher

Le démocrate Kaine demande au FBI « d’enquêter pleinement sur les incidents antisémites »

Le sénateur de Virginie veut une « garantie » que la vague « d’attaques antisémites coordonnées reçoit l’attention qu’elle mérite »

Eric Cortellessa couvre la politique américaine pour le Times of Israël

Tim Kaine, sénateur démocrate de Virginie, pendant un meeting de campagne d'Hillary Clinton à Miami, le 23 juillet 2016. (Crédit : Gustavo Caballero/Getty Images/AFP)
Tim Kaine, sénateur démocrate de Virginie, pendant un meeting de campagne d'Hillary Clinton à Miami, le 23 juillet 2016. (Crédit : Gustavo Caballero/Getty Images/AFP)

WASHINGTON – Le sénateur démocrate Tim Kaine, représentant de la Virginie, souhaite que le FBI ouvre une enquête sur la vague d’antisémitisme qui ravage le pays et qui a « intensifié la peur et l’angoisse au sein des communautés juives à travers le pays ».

Dans une lettre ouverte adressée à James Comey, directeur du FBI, Kaine a appelé l’agence à mettre à profit toutes ses ressources pour décrypter ce phénomène.

La semaine dernière, de nombreux incidents antisémites ont eu lieu, notamment la profanation de cimetières juifs en Pennsylvanie et dans le Missouri, et de nombreuses institutions juives ont fait l’objet d’alertes à la bombe. Depuis janvier, il s’agit de la cinquième vague d’attaques de ce type, et lundi, 29 centres communautaires ont été concernés.

« Ces événements exigent que les instances de loi, notamment le FBI, enquête rapidement sur ces actes de racisme lâches contre les communautés vulnérables, notamment les jeunes élèves du Gesher Jewish Day School », a écrit Kaine, en référence à une école de Fairfax en Virginie.

La lettre de Kaine a été publiée peu après que le président Donald Trump a dit à un groupe de procureurs en visite à la Maison Blanche, qu’il soupçonnait que les alertes à la bombe soient politiquement motivées.

Le procureur de la Pennsylvanie, le général Josh Shapiro (démocrate) a décrit la réunion à un journaliste de BuzzFeed et a affirmé que Trump avait qualifié ces appels – qui ont conduit à l’évacuation de près de 100 institutions juives à travers le pays – de « répréhensibles ».

Mais il a également ajouté « parfois, c’est l’inverse, pour faire en sorte que les gens – ou les autres – passent pour les méchants », selon Shapiro, qui a souligné que Trump a prononcé le terme « l’inverse » à deux ou trois reprises sans fournir davantage de précisions.

La Maison Blanche a démenti la description des propos de Trump faite par Shapiro. « Ce n’est pas ce qu’il a dit, ni ce qu’il a voulu dire », a déclaré un porte-parole de la Maison Blanche au New York Daily News.

Dans sa lettre à Comey, Kaine, colistier d’Hillary Clinton à l’élection présidentielle de 2015, a souligné que la recrudescence d’attaques antisémites s’inscrit dans une augmentation générales des crimes racistes, selon les statistiques du FBI.

« L’augmentation de l’antisémitisme suit la tendance générale des incidents racistes signalés par des individus ou des institutions pour leur race, ethnie, religion ou identité sexuelle », a-t-il dit. « Le rapport annuel du votre Bureau indique une augmentation de 7 % des crimes racistes par rapport à 2015, et une augmentation de 67 % des actes islamophobes par rapport à 2015. »

Kaine a admis que les méthodes du FBI l’empêchent de dévoiler les enquêtes sur lesquelles il travaille. Mais il a demandé au FBI de rassurer le public, et spécifiquement la communauté juive américaine, que le sujet est pris en charge.

« Je suis bien conscient que la politique du FBI vous interdit de parler des enquêtes en cours, mais j’espère que vous pourrez nous assurer que la vague d’attaques antisémites coordonnées reçoit l’attention qu’elle mérite », a-t-il dit. « J’échange avec les communautés affectées et je voudrais apaiser leurs inquiétudes. »

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...