Le FBI enquête sur la femme de Bernie Sanders pour un prêt de 10 M $
Rechercher

Le FBI enquête sur la femme de Bernie Sanders pour un prêt de 10 M $

Les enquêteurs étudient la fraude bancaire présumée pour un prêt obtenu par Jane Sanders pour étendre l’université qu’elle présidait alors

Bernie Sanders, sénateur du Vermont, à droite, et son épouse Jane O'Meara Sanders devant la Maison Blanche après une rencontre avec Barack Obama, le 9 juin 2016. (Crédit : Alex Wong/Getty Images)
Bernie Sanders, sénateur du Vermont, à droite, et son épouse Jane O'Meara Sanders devant la Maison Blanche après une rencontre avec Barack Obama, le 9 juin 2016. (Crédit : Alex Wong/Getty Images)

WASHINGTON – Le sénateur Bernie Sanders et son épouse Jane ont embauché des avocats dans le cadre d’une enquête du FBI sur une fraude bancaire présumée de Jane Sanders. La campagne Trump dans le Vermont est à l’origine de cette enquête.

En 2010, Jane Sanders a obtenu un prêt de dix millions de dollars pour étendre le Burlington College, dont elle était alors présidente. Selon Politico, Jane Sanders est accusée d’avoir « falsifié et accru de près de deux millions de dollars ce que les donateurs avaient juré, selon elle, de rembourser. »

En janvier 2016, le procureur fédéral du Vermont avait reçu une demande d’enquête pour une fraude bancaire fédérale présumée de la part de Brady Toensing, président de la campagne Trump dans le Vermont. La lettre de quatre pages comprenait six preuves et deux documents détaillant comment Jane Sanders avait géré l’achat de 13 hectares de terrain pour le Burlington College.

Les procureurs se demandent également si Bernie Sanders, sénateur indépendant du Vermont, a utilisé sa position politique pour appeler les responsables de People’s United Bank à approuver le prêt. Sanders lui-même ne fait pas l’objet d’une enquête du FBI, selon le Washington Post.

Les difficultés financières liées au remboursement du prêt ont entraîné la fermeture du Burlington College en 2006.

Le campus principal du Burlington College, dans le Vermont. (Crédit : GreenMountain802/CC BY-SA/Wikimedia commons)
Le campus principal du Burlington College, dans le Vermont. (Crédit : GreenMountain802/CC BY-SA/Wikimedia commons)

Bernie Sanders a déclaré que l’enquête était « absurde », mais le couple a embauché Rich Cassidy, avocat de Burlington et partisan de Sanders, et Larry Robbins, avocat de Washington qui a représenté de célèbres clients politiques, comme I. Lewis ‘Scooter’ Libby, pour représenter Jane Sanders, a annoncé Politico.

Une fois l’enquête fédérale terminée, le département de la Justice devra décider de la mise en examen. Le Vermont n’a pour l’instant pas de procureur fédéral, puisque que le président américain Donald Trump a demandé la démission de tous les procureurs fédéraux du pays en mars, affirmant que cela était nécessaire pour une « transition uniforme », selon le New York Times. Le poste n’a pas encore été pourvu.

Les accusations n’ont pas fait beaucoup de bruit pendant que la campagne de Sanders prenait du poids. Sanders, premier candidat juif à remporter une élection primaire américaine, a perdu contre Hillary Clinton la nomination démocrate. Clinton a ensuite perdu contre Trump en novembre.

« C’est une histoire qui, de manière incroyable, est sortie en plein pendant ma campagne présidentielle, à l’initiative du directeur de campagne de Donald Trump dans le Vermont », a dit Sanders samedi soir au Washington Post, entre deux meetings en Pennsylvanie et dans l’Ohio contre le projet de loi santé des républicains.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...