Le festival du cinéma documentaire Docaviv, du 3 au 12 septembre à Tel Aviv
Rechercher

Le festival du cinéma documentaire Docaviv, du 3 au 12 septembre à Tel Aviv

120 documentaires locaux et internationaux seront projetés en ligne et sur place et seize titres israéliens tenteront leur chance en compétition nationale

Le festival du cinéma documentaire Docaviv, du 3 au 12 septembre à Tel Aviv.
Le festival du cinéma documentaire Docaviv, du 3 au 12 septembre à Tel Aviv.

Initialement prévu en mai, le festival du cinéma documentaire israélien Docaviv se tiendra du 3 au 12 septembre, à Tel Aviv, a annoncé l’organisation sur le site de l’évènement.

120 documentaires locaux et internationaux seront projetés à la fois en ligne et sur place et seize titres israéliens, dont douze en avant-premières mondiales, tenteront leur chance en compétition nationale.

Les événements se tiendront en intérieur et en extérieur dans toute la ville, ainsi que sur le site Web du festival. Les événements de l’industrie (conférences et autres) devraient eux être entièrement en ligne.

« La décision de planifier un festival hybride a été prise après avoir réalisé que les restrictions sanitaires qui pourraient s’appliquer une fois que les cinémas en Israël rouvriraient pourraient limiter la capacité de l’importante foule dont jouit habituellement le festival », a expliqué Karin Rywkind, directrice artistique du festival. « En tant que festival pour le grand public, nous voulons accueillir nos fidèles, qui ne pourront peut-être pas assister aux projections en cinéma. D’autres festivals en ligne et un programme en ligne organisé avec succès que nous avons lancé en mai ont tous deux prouvé qu’une [telle initiative] était un excellent moyen d’atteindre les personnes résidant en dehors de Tel Aviv ainsi que les publics handicapés qui ne peuvent assister à des projections physiques. Nous ne pouvons pas prédire l’avenir, mais nous travaillons à trouver les solutions les meilleures et les plus sûres pour présenter les merveilleux films que nous avons prévus pour le programme de cette année. »

Une version raccourcie du festival s’est tenue en ligne ce mois de mai, présentant 20 documentaires sur 10 jours, et se renommant « Docustream » pour l’occasion.

En septembre, le festival proposera parmi les films présentés « Kings of Capitol Hill » de Mor Loushy, « A Valley’s Lullaby » de Ben Shani, « And I Was There » d’Eran Paz, « Childhood » de Shirly Berkovitz, « Four Mothers » de Rephael Levin et Dana Keidar, « Honorable Men » de Roni Aboulafia, « Love It Was Not » de Maya Sarfaty, « Ma mère Raymond » de Yael Abecassis, « No Hard Feelings » d’Arthur Abramov, « Rain in Her Eyes » de Ron Omer, « The Three Yossi » de Yael Kipper et Ronen Zaretzky, « Rockfour: The Time Machine » de Gad Aisen ou encore « Another Day in Paradise » de Tomer Halfon, « Little Victories » de Michal Warshai Arluk, « Murder at Cinema North » d’Avida Livny, « Coda for a Captain » de Keren Alexander, « Tuning » d’Ilan Yagoda et Nurith Aviv et « Lebanon: Borders of Blood » de Duki Dror.

Les cinémas en Israël pourraient rouvrir le 9 juillet. Il avait un temps été évoqué que leurs activités reprennent le 14 juin, avant que la proposition soit annulée après une hausse des cas de coronavirus dans le pays.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...