Le film d’Ari Folman sur Anne Frank ouvrira le Festival du film de Jérusalem
Rechercher

Le film d’Ari Folman sur Anne Frank ouvrira le Festival du film de Jérusalem

Mise en vente des billets pour un programme de 11 jours de films internationaux qui débutera le 24 août

Jessica Steinberg est responsable notre rubrique « Culture & Art de vivre »

L'ouverture du festival annuel du film de Jérusalem aura lieu le 24 août, avec la projection du film d'Ari Folman "Where is Anne Frank ?" à la piscine du Sultan, comme les années précédentes (Crédit : courtoisie Dor Kedmi).
L'ouverture du festival annuel du film de Jérusalem aura lieu le 24 août, avec la projection du film d'Ari Folman "Where is Anne Frank ?" à la piscine du Sultan, comme les années précédentes (Crédit : courtoisie Dor Kedmi).

Les billets pour le festival annuel du film de Jérusalem ont été mis en vente lundi pour l’ensemble des films internationaux qui seront projetés pendant les onze jours du festival.

Le film d’animation « Where is Anne Frank? (Ou est Anne Frank?) » d’Ari Folman inaugurera l’événement par une projection en plein air au Sultan’s Pool, un amphithéâtre situé sous les murs de la Vieille Ville.

Le festival, qui se tient du 24 août au 4 septembre, projettera plus de 100 long-métrages, avec des lauréats des principaux festivals de cinéma de Berlin, Cannes, Venise et Sundance.

Les films seront projetés à la Cinémathèque de Jérusalem, ainsi que dans les cinémas locaux Lev et Smadar.

Des films seront également projetés gratuitement dans les quartiers de Jérusalem grâce à des Film Trucks (Camions pour la diffusion des films) itinérants.

Parmi les films présentés au festival, citons le film « Compartiment n° 6 », lauréat du Grand Prix de Cannes, qui raconte le voyage en train d’une étudiante finlandaise et d’un ouvrier russe à travers la Russie jusqu’à Mourmans, et « Titane », lauréat de la Palme d’or de Cannes, un thriller d’horreur corporelle.

Il y a aussi « Memoria », le lauréat du Grand Prix du Jury de Cannes avec Tilda Swinton, qui raconte l’histoire d’une femme qui rend visite à sa sœur à Bogota et qui ne peut pas dormir après avoir été réveillée un matin par un mystérieux boom sonique.

Parmi les autres lauréats de Cannes, citons « Annette », un drame musical qui a remporté le prix du meilleur réalisateur pour Leon Carax, avec Adam Driver et Marion Cotillard.

Le film américain « Summer of Soul (…Or, When the Revolution Could Not Be Televised) », qui a remporté le prix Sundance, traite du festival culturel de Harlem de l’été 1969, au cours duquel l’histoire, la culture, la musique et la mode noires ont été célébrées en même temps que le célèbre festival de musique de Woodstock.

Parmi les autres films américains projetés au festival de Jérusalem figurent « Ailey », sur le grand maître américain de la danse moderne Alvin Ailey, et « Deception », basé sur le film de l’auteur américain Philip Roth.

« Mothering Sunday » est un drame d’époque très attendu avec Colin Firth et Olivia Colman, dont l’histoire est basée sur les événements d’une journée dans l’Angleterre d’après la Première Guerre mondiale.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...