Le gouvernement débloque 100 M de shekels pour « renforcer Jérusalem »
Rechercher

Le gouvernement débloque 100 M de shekels pour « renforcer Jérusalem »

Le budget aidera les entreprises à ne pas fermer, encouragera le tourisme et renforcera la position de la capitale comme centre universitaire

Le maire de Jérusalem, Nir Barkat, lors d'une manifestation à la mi-Novembre appelant le ministre des Finances Moshe Kahlon de "ne pas déconnecter de Jérusalem" (Photo: Autorisation / Municipalité de Jérusalem)
Le maire de Jérusalem, Nir Barkat, lors d'une manifestation à la mi-Novembre appelant le ministre des Finances Moshe Kahlon de "ne pas déconnecter de Jérusalem" (Photo: Autorisation / Municipalité de Jérusalem)

Le cabinet a approuvé dimanche un plan pour renforcer économiquement Jérusalem après trois mois d’attaques terroristes qui ont vu les rues se vider de clients et les entreprises lutter pour leur survie.

Présenté par le ministre des Finances Moshe Kahlon, le ministre des Affaires de Jérusalem Zeev Elkin et le ministre du Tourisme, Yariv Levin, le plan alloue 100 millions de shekels (24 millions d’euros) pour le développement du secteur des affaires dans la ville, en encourageant le tourisme, en renforçant Jérusalem comme centre universitaire et en accordant aux entreprises des facilités pour payer les dettes fiscales.

Le plan a été présenté après que le maire de Jérusalem, Nir Barkat, ait mené ces dernières semaines une campagne pour faire pression sur Kahlon afin qu’il « n’abandonne pas Jérusalem. »

Barkat avait recruté les employés de la municipalité dans la campagne et à un moment donné un camion à ordures portant une affiche anti-Kahlon était garé pendant plusieurs heures en face de la Knesset.

Lors de la réunion du cabinet de dimanche, lorsque le plan a été annoncé, Barkat a présenté ses excuses pour sa campagne personnelle contre Kahlon.

Selon la Dixième chaîne, Barkat a déclaré qu’il était désolé pour avoir pris pour cible le ministre des Finances et a indiqué que Jérusalem était une question d’importance nationale.

Dans ce que la Dixième chaîne a appelé un acte de « vengeance » de Kahlon et Elkin contre Barkat, le ministère d’Elkin a annoncé qu’il allait transférer l’argent directement aux petites et moyennes entreprises et non par l’intermédiaire de la municipalité.

Le ministre des Finances Moshe Kahlon au ministère des Finances à Jérusalem le 20 juillet 2015 (Crédit photo: Yonatan Sindel / Flash90)
Le ministre des Finances Moshe Kahlon au ministère des Finances à Jérusalem le 20 juillet 2015 (Crédit photo: Yonatan Sindel / Flash90)

Barkat, selon la chaîne, aurait accepté de rencontrer Elkin. Il aurait jusqu’à présent évité toute rencontre avec le ministre, après que le Premier ministre Benjamin Netanyahu soit revenu sur une promesse qu’il lui avait faite de le nommer ministre des affaires de Jérusalem. Netanyahu serait revenu sur la promesse électorale peu de temps après les élections, en formant sa coalition.

Dans un communiqué du ministère des Affaires étrangères annoncant le plan, Kahlon est cité comme disant : « Aujourd’hui, nous renforçons les habitants de Jérusalem et les petites et moyennes entreprises en cette période difficile et nous leur disons – nous sommes tous ici pour vous. Jérusalem est notre capitale éternelle, elle a été et demeure au sommet de la liste des priorités nationales ».

Le communiqué publié dimanche ainsi que celui du bureau d’Elkin ne font aucune référence à Barkat.

בשורה טובה! הממשלה אישרה היום את המתווה שגיבשתי עם שר האוצר ושר התיירות לסיוע לבעלי עסקים בירושלים בגובה של כ100 מיליו…

Posted by ‎זאב אלקין Zeev Elkin‎ on Sunday, 29 November 2015

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...