Le gouvernement palestinien maintient les municipales uniquement en Cisjordanie
Rechercher

Le gouvernement palestinien maintient les municipales uniquement en Cisjordanie

Le Hamas a dénoncé une décision renforçant la "division" et "servant les intérêts politiques du Fatah"

Mahmoud Abbas, au centre, président de l'Autorité palestinienne, vote pendant le congrès du Fatah à la Mouqataa, le siège de l'Autorité, à Ramallah, en Cisjordanie, le 3 décembre 2016. (Crédit : Ahmad Gharabli/AFP)
Mahmoud Abbas, au centre, président de l'Autorité palestinienne, vote pendant le congrès du Fatah à la Mouqataa, le siège de l'Autorité, à Ramallah, en Cisjordanie, le 3 décembre 2016. (Crédit : Ahmad Gharabli/AFP)

Le gouvernement palestinien a décidé mardi de maintenir les municipales le 13 mai, mais uniquement en Cisjordanie où il siège, repoussant l’échéance à Gaza, contrôlé depuis 10 ans par son rival terroriste du Hamas.

Des organisations de la société civile avaient tenté une médiation pour parvenir à tenir pour la première fois depuis 2006 un scrutin à la fois en Cisjordanie et dans la bande de Gaza.

Ces efforts ont une nouvelle fois échoué et le gouvernement a décidé mardi « le maintien des élections municipales en Cisjordanie le 13 mai et un report dans la bande de Gaza », a indiqué à l’AFP Tareq Rechmaoui, porte-parole du gouvernement, sans toutefois donner de date.

« C’est le refus du Hamas de participer à ces élections qui entérine la division », a dit M. Rechmaoui.

Le Hamas a dénoncé une décision renforçant la « division » et « servant les intérêts politiques du Fatah ».

En 2016, un processus avait été lancé pour des municipales simultanément en Cisjordanie et à Gaza, séparées géographiquement par le territoire israélien et politiquement par des années de querelles entre Fatah et Hamas. Mais il avait capoté en raison des divisions persistantes et les élections avaient été reportées.

En 2012, le Hamas avait boycotté les municipales qui ne s’étaient finalement déroulées qu’en Cisjordanie.

L’incapacité des mouvements palestiniens à surmonter leurs dissensions passe pour un obstacle majeur à un règlement du conflit israélo-palestinien. Toutes les tentatives de réconciliation ayant fait long feu, des municipales organisées concomitamment dans les deux territoires auraient pu délivrer le message d’une convergence palestinienne.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...