Rechercher

Le gouverneur d’Arizona en Israël pour renforcer les liens commerciaux et économiques

Doug Ducey a rencontré des dirigeants politiques, économiques et technologiques lors de son troisième voyage en Israël

Le gouverneur de l'Arizona Doug Ducey en Israël en mai 2022 lors d’une mission commerciale, son troisième voyage dans le pays depuis son entrée en fonction comme gouverneur en 2015. (Crédit : Dudu Koren)
Le gouverneur de l'Arizona Doug Ducey en Israël en mai 2022 lors d’une mission commerciale, son troisième voyage dans le pays depuis son entrée en fonction comme gouverneur en 2015. (Crédit : Dudu Koren)

La visite de cinq jours en Israël du gouverneur de l’Arizona Doug Ducey en vue de renforcer les liens économiques entre l’État juif et l’État de l’Arizona touche à sa fin cette semaine.

C’est le troisième voyage de Ducey en Israël depuis son entrée en fonction en 2015. Il a été le premier gouverneur de l’Arizona à visiter le pays lors de la mission commerciale officielle de huit jours effectuée au cours de sa première année en tant que gouverneur. L’Arizona a aussi été le premier État américain à ouvrir une mission de commerce et d’investissement en Israël en novembre 2019, un bureau qu’il a visité lors de son deuxième voyage en Israël un mois plus tard.

Accompagné des dirigeants de l’Autorité du commerce d’Arizona et de la Chambre de commerce et d’industrie d’Arizone, Ducey est arrivé en Israël dimanche matin pour rencontrer des dirigeants politiques et des chefs d’entreprise.

Au cours de ces 4 journées, M. Ducey a rencontré le président Isaac Herzog, le premier ministre Naftali Bennett et le chef de l’opposition Benjamin Netanyahu, ainsi que le maire de Jérusalem Moshe Lion, la maire adjointe Fleur Hassan-Nahoum et l’ambassadeur des États-Unis en Israël Thomas Nides.

Il a aussi rencontré des chefs d’entreprise et des entrepreneurs technologiques et a visité une grande usine de désalinisation afin de renforcer les liens commerciaux avec Israël.

« Nous avons glané quelques bonnes idées en matière de sécurité frontalière et de technologie de l’eau », a déclaré Ducey au Times of Israel mardi. La mission actuelle du gouverneur républicain en Israël est axée sur le commerce bilatéral, l’eau et la sécurité des frontières, a indiqué son bureau.

Au cours de ses sept années de mandat, Ducey s’est efforcé de renforcer les liens économiques avec Israël, qui partage les mêmes difficultés en matière de climat aride, d’eau et de sécurité.

 » Partageant les mêmes industries, climats, populations et valeurs, l’Arizona et Israël sont des partenaires solides et stratégiques « , a écrit M. Ducey sur Twitter après une réunion avec des chefs d’entreprise israéliens mercredi.

M. Ducey a aussi fait l’éloge d’Israël en tant que « superpuissance » de l’eau.

Avec près de 60 % de son territoire constitué de déserts, Israël a développé des technologies permettant de valoriser chaque goutte d’eau. Aujourd’hui, la plupart de son eau potable provient d’installations de dessalement et le pays est considéré comme un leader mondial dans tous les aspects de la technologie et de la gestion de l’eau.

Le pays abrite environ 180 start-ups qui opèrent dans les domaines du traitement de l’eau et des eaux usées, de l’irrigation, des systèmes d’eau, de la gestion des systèmes d’eau, des technologies de dessalement et de la détection de la qualité de l’eau, selon la base de données Finder gérée par Start-Up Nation Central, qui suit l’industrie technologique.

Au cours de son voyage, M. Ducey et sa délégation ont visité une usine de dessalement de l’eau dans le kibboutz Palmachim d’IDE Technologies, une société de distribution d’eau qui exploite aussi un certain nombre d’autres installations de ce type en Israël.

« Des innovations comme celles-ci font partie de la solution pour assurer notre avenir en matière d’eau. Dans le rapport de janvier sur la situation de l’État, nous avons dit que le dessalement a fait d’Israël la superpuissance mondiale – et c’est évident ici », a écrit Ducey sur Twitter après cette visite mardi.

Ducey a vanté la technologie israélienne de dessalement de l’eau comme un moyen d’augmenter les réserves de l’Arizona, qui sont menacées par une sécheresse à long terme et le changement climatique. Il souhaite que l’assemblée législative de l’État approuve cette année un investissement d’un milliard de dollars pour augmenter l’approvisionnement en eau de l’État. La clé de ce plan est une usine de dessalement qui pourrait coûter plus de cinq fois ce montant.

M. Ducey n’a fourni aucun détail sur les plans de l’usine, qui serait probablement située au Mexique et puiserait son eau dans le golfe de Californie.

M. Ducey a déclaré qu’Israël et l’Arizona avaient également une  » base solide pour la coopération et les opportunités  » dans des domaines tels que l’aérospatiale et la technologie agricole.

M. Ducey a déclaré que l’Arizona pourrait aussi servir de siège américain ou mondial aux entreprises israéliennes qui chercheraient à s’installer aux États-Unis, en vantant une fiscalité avantageuse et une réglementation moins contraignante.

Les entreprises israéliennes préfèrent généralement s’installer en Californie, qui compte désormais 32 licornes fondées par des Israéliens (entreprises privées évaluées à un milliard de dollars ou plus), selon le dernier rapport de la United States-Israel Business Alliance (USIBA), et à New York, qui compte 26 licornes fondées par des Israéliens.

Un certain nombre d’entreprises israéliennes sont aussi présentes en Arizona, notamment le fabricant d’imprimantes 3D américano-israélien Stratasys et IMNA Solutions, une start-up spécialisée dans la santé numérique qui a développé un logiciel de gestion des patients.

Mercredi, la Chambre de commerce de l’Arizona a signé un protocole d’accord avec la Fédération des chambres de commerce israéliennes afin de renforcer les relations économiques et commerciales, ce qui, selon M. Ducer, serait « formidable pour l’économie de l’Arizona ».

Le commerce bilatéral entre l’Arizona et Israël s’élevait à plus de 660 millions de dollars en 2021, selon l’Arizona Commerce Authority.

Au cours de son voyage, M. Ducey a aussi visité, à l’occasion du Yom Hazikaron, le mémorial israélien du 11 septembre à Jérusalem, l’église du Saint-Sépulcre et certains sites historiques, ainsi que les dernières fouilles de la Cité de David.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...