Rechercher

Le groupe terroriste palestinien du Jihad islamique se dote d’un nouveau chef

Ziad Nakhalé, basé en Syrie, prend la succession de Ramadan Shalah au poste de secrétaire général

Des terroristes du Jihad islamique palestinien marchent lors d'un exercice près de la frontière avec Israël, à l'est de la ville de Khan Younès dans le sud de la bande de Gaza, le 27 mars 2018. (Abed Rahim Khatib/ Flash90)
Des terroristes du Jihad islamique palestinien marchent lors d'un exercice près de la frontière avec Israël, à l'est de la ville de Khan Younès dans le sud de la bande de Gaza, le 27 mars 2018. (Abed Rahim Khatib/ Flash90)

Le Jihad islamique, deuxième groupe terroriste islamiste dans les Territoires palestiniens derrière le Hamas, s’est choisi jeudi un nouveau dirigeant pour la première fois depuis plus de 20 ans en la personne de Ziad Nakhalé, ont dit deux responsables jeudi.

Ziad Nakhalé, basé en Syrie, prend la succession de Ramadan Shalah au poste de secrétaire général du Jihad islamique, ont dit ces responsables sous couvert de l’anonymat.

Ramadan Shalah, à la tête du Jihad islamique depuis 1995, passe pour souffrir depuis des mois de graves problèmes de santé.

Ziad Nakhalé, né à Gaza en 1953, est réputé proche de Téhéran et du groupe terroriste du Hezbollah libanais. Le Jihad islamique, Iran et le Hezbollah sont tous des ennemis d’Israël.

Ziad Nakhalé, adjoint de Ramadan Shalah jusqu’alors, a été choisi sans concurrent, ont dit les mêmes sources.

Ramadan Shalah (Crédit : wikipedia commons/CC BY 4.0)

Le Jihad islamique a pour objectif l’établissement d’un Etat islamique palestinien et la destruction d’Israël. Il est considéré comme une organisation terroriste par Israël, les Etats-Unis ou l’Union européenne.

Il est lourdement financé par l’Iran. Le Jihad islamique est derrière nombre des attentats anti-israéliens et une partie des tirs de roquettes de la bande de Gaza sur Israël.

Le Jihad islamique et sa branche armée, les brigades al-Qods, ont pris part aux côtés du Hamas aux trois guerres livrées à Israël dans la bande de Gaza depuis 2008.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...