Le Guatemala transférera son ambassade à Jérusalem le 16 mai
Rechercher

Le Guatemala transférera son ambassade à Jérusalem le 16 mai

Le maire de Jérusalem a rencontré l’ambassadrice du Guatemala dans la capitale pour discuter des arrangements du transfert

Stuart Winer est journaliste au Times of Israël

Le maire de Jérusalem, Nir Barkat, au centre, avec l'ambassadrice guatémaltèque Sara Angelina Solis, à droite, et le directeur général du ministère guatémaltèque des Affaires étrangères, Maria Luisa Ramire, à Jérusalem, le 11 avril 2018 (Jackie Levi / Municipalité de Jérusalem)
Le maire de Jérusalem, Nir Barkat, au centre, avec l'ambassadrice guatémaltèque Sara Angelina Solis, à droite, et le directeur général du ministère guatémaltèque des Affaires étrangères, Maria Luisa Ramire, à Jérusalem, le 11 avril 2018 (Jackie Levi / Municipalité de Jérusalem)

Le Guatemala déplacera son ambassade à Jérusalem le 16 mai, deux jours après la date fixée par les Etats-Unis pour déplacer son ambassade vers la capitale, a déclaré mercredi la municipalité de Jérusalem.

Le maire de Jérusalem Nir Barkat a rencontré l’ambassadrice du Guatemala Sara Angelina Solis Castaneda et la directrice générale du ministère des Affaires étrangères du Guatemala, Maria Luisa Ramirez, pour discuter des détails du transfert.

« Je félicite le président du Guatemala Jimmy Morales et le gouvernement guatemalais pour leur décision courageuse de déplacer l’ambassade à Jérusalem et j’appelle les autres pays à suivre les Etats-Unis et le Guatemala pour déplacer leurs ambassades à Jérusalem », a déclaré Barkat, selon un communiqué de la municipalité.

Le mois dernier, Morales a annoncé que, comme les Etats-Unis, son pays allait déplacer son ambassade à Jérusalem en mai.

« Au mois de mai de cette année, nous célébrerons le 70ème anniversaire d’Israël, et selon mes instructions, deux jours après le transfert par les Etats-Unis de leur ambassade, le Guatemala déplacera son ambassade à Jérusalem, a déclaré Morales à une foule de plus de 18 000 personnes rassemblées à Washington DC pour la conférence annuelle sur la politique de l’AIPAC.

En 1959, le Guatemala était le premier pays à ouvrir son ambassade à Jérusalem, mais l’a ensuite déplacée à Tel Aviv, à la suite du rejet internatinal des revendications israéliennes pour Jérusalem Est.

En décembre dernier, le président américain Donald Trump est allé à contre-courant de décennies de politique étrangère américaine en reconnaissant formellement Jérusalem comme la capitale d’Israël et en mettent en action les plans pour déplacer l’ambassade américain depuis Tel Aviv. Plus tôt ce mois, les Etats-Unis ont déclaré que la décision aurait lieu pour coïncider avec la 70ème anniversaire de la création d’Israël.

Morales a rapidement suivi Trump, faisant du Guatemala le premier pays à agir de la sorte.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...