Le Guatemela classe le Hezbollah sur sa liste d’organisations terroristes
Rechercher

Le Guatemela classe le Hezbollah sur sa liste d’organisations terroristes

Le pays interdira l'entrée d'agents du Hezbollah sur son territoire, a rapporté le ministère israélien des Affaires étrangères

Des partisans du Hezbollah participent à une procession le dixième jour de Muharram qui marque le jour de l'Achoura, le 10 septembre 2019 à Baalbek, au Liban. (Stringer/AFP)
Des partisans du Hezbollah participent à une procession le dixième jour de Muharram qui marque le jour de l'Achoura, le 10 septembre 2019 à Baalbek, au Liban. (Stringer/AFP)

Le ministère des Affaires étrangères israélien a annoncé que le Guatemala avait classé le Hezbollah sur sa liste d’organisations terroristes.

Dans le cadre de cette décision, le Guatemala a accepté d’interdire les agents du Hezbollah sur son territoire et de « lutter contre le financement » du groupe chiite libanais, a précisé le ministère des Affaires étrangères dans un communiqué vendredi.

Ce communiqué précise que cette désignation s’applique « à toutes ses branches », ce qui semble indiquer que les branches politique et militaire du Hamas sont toutes deux classées terroristes.

Le gouvernement guatémaltèque n’a pas confirmé cette information.

Le ministre des Affaires étrangères Gabi Ashkenazi a salué cette décision et a appelé les autres pays d’Amérique latine à imiter le Guatemala.

« La lutte contre le Hezbollah est longue et difficile. Mais on ne peut pas ignorer que la campagne mondiale contre l’organisation lui fait du tort », a écrit Ashkenazi dans un communiqué.

Le Guatemala devient le douzième pays en dix-huit mois à classer le Hezbollah comme organisation terroriste. Le dernier pays en date, l’Estonie, a annoncé cette décision jeudi.

Plusieurs pays européens ont récemment pris des mesures contre le Hezbollah après des années de pression de la part d’Israël. L’État hébreu affirme inlassablement que le Hezbollah est impliqué dans un attentat-suicide dans un bus en Bulgarie en 2012 qui a tué cinq touristes israéliens et un Bulgare.

Les Etats-Unis, la Grande-Bretagne, le Canada, les Pays-Bas et plusieurs pays arabes ont également désigné l’ensemble du groupe comme une organisation terroriste.

Jérusalem considère que le groupe terroriste est un allié de l’Iran et qu’en tant que tel, il représente un grand danger, étant implanté à sa frontière. Le Hezbollah disposerait d’un arsenal fort de milliers de roquettes et de missiles prêts à attaquer Israël dans l’éventualité d’un conflit.

Israël et le Hezbollah se sont affrontés pendant un mois en 2006 dans un conflit sanglant.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...