Israël en guerre - Jour 229

Rechercher

Le guide suprême iranien : Israël disparaîtra plus tôt que prévu

Evoquant ses propos de 2015 donnant 25 ans à vivre à l’Etat juif, il a déclaré que la crise interne sur la refonte judiciaire déchirait le pays plus tôt qu’il ne l'aurait pensé

Le guide suprême de l'Iran, l'ayatollah Ali Khamenei, s'exprimant lors d'une réunion avec un groupe de forces paramilitaires Basij à Téhéran, en Iran, le 26 novembre 2022. (Crédit: Bureau du Guide suprême iranien via AP/Dossier)
Le guide suprême de l'Iran, l'ayatollah Ali Khamenei, s'exprimant lors d'une réunion avec un groupe de forces paramilitaires Basij à Téhéran, en Iran, le 26 novembre 2022. (Crédit: Bureau du Guide suprême iranien via AP/Dossier)

Le guide suprême d’Iran Ali Khamenei a déclaré mardi à des responsables iraniens que le « régime sioniste » s’effondrait plus tôt qu’il ne l’avait escompté, du fait de divisions internes sur la réforme judiciaire très controversée du gouvernement.

« Leurs propres responsables ne cessent de dire que la fin est proche. Leur président le dit, tout comme leur ex-Premier ministre, leur chef [militaire] et leur ministre de la Défense. Ils le disent tous », a déclaré Khamenei, semblant faire écho aux préoccupations exprimées par des personnalités publiques telles que le président Isaac Herzog, sur le risque de conflit civil dû aux désaccords intenses sur le musèlement de la Cour suprême.

« Ils disent que la fin est proche et qu’ils n’atteindront pas leur 80e anniversaire. Nous avons dit, il y a quelques années [en 2015], qu’ils ne dureraient pas plus de 20 ou 25 ans. Mais ils semblent pressés et vouloir en finir plus tôt », a-t-il ajouté.

Khamenei a tenu ces propos lors d’un discours spécial pour le ramadan, prononcé devant des responsables du gouvernement à Téhéran.

Sur Twitter, Khamenei a également écrit : « Jamais en 75 ans le régime sioniste n’a été confronté à une crise aussi dure que celle qu’il traverse actuellement. Il est en proie à une grave instabilité politique. En l’espace de 4 ans, il a changé de Premier ministre à quatre reprises, et les coalitions politiques se sont effondrées avant d’être complètement formées. »

Israël était dans l’impasse politique depuis les élections de 2019.

A l’issue de son cinquième scrutin national en moins de quatre ans, en novembre 2022, le Premier ministre Benjamin Netanyahu est revenu au pouvoir grâce à la victoire de son parti – le Likud – et de ses alliés religieux et d’extrême droite, avec 64 sièges.

En savoir plus sur :
S'inscrire ou se connecter
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
Se connecter avec
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation
S'inscrire pour continuer
Se connecter avec
Se connecter pour continuer
S'inscrire ou se connecter
Se connecter avec
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un email à gal@rgbmedia.org.
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.
image
Inscrivez-vous gratuitement
et continuez votre lecture
L'inscription vous permet également de commenter les articles et nous aide à améliorer votre expérience. Cela ne prend que quelques secondes.
Déjà inscrit ? Entrez votre email pour vous connecter.
Veuillez utiliser le format suivant : example@domain.com
SE CONNECTER AVEC
En vous inscrivant, vous acceptez les conditions d'utilisation. Une fois inscrit, vous recevrez gratuitement notre Une du Jour.
Register to continue
SE CONNECTER AVEC
Log in to continue
Connectez-vous ou inscrivez-vous
SE CONNECTER AVEC
check your email
Consultez vos mails
Nous vous avons envoyé un e-mail à .
Il contient un lien qui vous permettra de vous connecter.