Le Hamas ferme les mosquées de Gaza pour enrayer la propagation du coronavirus
Rechercher

Le Hamas ferme les mosquées de Gaza pour enrayer la propagation du coronavirus

Selon un organe gouvernemental, l'appel à la prière se poursuivra mais en demandant aux gens de prier chez eux ; selon un agent de l'OMS Gaza ne dispose que de 50 à 60 respirateurs

Un Palestinien lit un exemplaire du Coran, le livre saint de l'Islam, dans une mosquée le premier jour du mois de jeûne sacré du Ramadan dans la ville de Gaza, le 18 juin 2015. (PHOTO AFP/MAHMUD HAMS)
Un Palestinien lit un exemplaire du Coran, le livre saint de l'Islam, dans une mosquée le premier jour du mois de jeûne sacré du Ramadan dans la ville de Gaza, le 18 juin 2015. (PHOTO AFP/MAHMUD HAMS)

Le ministère du Waqf et des Affaires religieuses, dirigé par le groupe terroriste du Hamas, a décidé mardi de fermer toutes les mosquées de la bande de Gaza, alors que les autorités intensifient leurs efforts pour prévenir la propagation du coronavirus dans l’enclave côtière.

Les premiers cas confirmés de ce virus sont apparus à Gaza samedi dernier, lorsque deux prédicateurs palestiniens, qui avaient récemment voyagé au Pakistan, ont été testés positifs au coronavirus.

Ils ont été placés en quarantaine avant d’être diagnostiqués et transférés dans un hôpital de campagne spécial au poste frontière de Rafah avec l’Égypte, selon le ministère de la Santé dirigé par le Hamas.

« Il a été décidé de fermer temporairement toutes les mosquées de Gaza et d’y suspendre les prières du vendredi et les prières de groupe pendant deux semaines à partir de l’aube mercredi », a déclaré le ministère du Waqf.

Les mosquées sont l’un des principaux lieux de rassemblement dans les villes et les villages de Gaza.

Le ministère a toutefois déclaré que l’appel à la prière se poursuivrait, les muezzins donnant instruction aux gens de prier chez eux.

Depuis l’apparition du coronavirus en Chine fin 2019, plus de 398 000 cas confirmés ont été signalés, selon l’Université Johns Hopkins. Le virus a tué plus de 17 450 personnes et s’est propagé dans 169 pays, selon les données recueillies par l’université.

La décision du ministère du Waqf de fermer les mosquées intervient après que le ministère de l’Intérieur, dirigé par le Hamas, a annoncé dimanche que les fêtes et les rassemblements de personnes en deuil seraient interdits et que les salles de réception, les restaurants et les cafés seraient fermés.

Un musulman portant un masque en mesure préventive contre le coronavirus fait un discours pendant la prière du vendredi à Rafah, dans le sud de la bande de Gaza, le 20 mars 2020. (Crédit : SAID KHATIB / AFP)

Le ministère de la Santé de Gaza a déclaré que 1 367 Palestiniens de la bande de Gaza étaient en quarantaine à domicile, tandis que 1 430 étaient isolés dans des installations spéciales sur le territoire.

Parmi les personnes présentes dans les installations, 29 se sont rapprochées des deux personnes infectées par le virus, a déclaré dimanche le porte-parole du ministère, Ashraf al-Qidra.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...