Le Hamas met en garde contre la « normalisation » avec Israël
Rechercher

Le Hamas met en garde contre la « normalisation » avec Israël

Le groupe terroriste palestinien fustige les récentes réunions de responsables palestiniens et israéliens, loue les efforts de boycott mondial contre l'État juif

Khaled Abu Toameh est le correspondant aux Affaires arabes du Times of Israël

Ismail Haniyeh, leader du Hamas, prononce un discours à Gaza le 23 janvier 2018 (Mahmud Hams / AFP)
Ismail Haniyeh, leader du Hamas, prononce un discours à Gaza le 23 janvier 2018 (Mahmud Hams / AFP)

Le Hamas a lancé mardi un avertissement aux Palestiniens et aux Arabes qui continuent de rencontrer les Israéliens et a félicité le mouvement boycott, désinvestissement et sanctions (BDS) pour ses activités anti-israéliennes.

« La normalisation avec l’entité sioniste est un crime impardonnable », a déclaré le groupe terroriste dans un communiqué publié dans la bande de Gaza. « C’est aussi une tentative acharnée de tromper la conscience du peuple. »

L’avertissement du Hamas fait suite aux récentes rencontres entre responsables israéliens et palestiniens. Il est également considéré comme lié à des informations non confirmées concernant des réunions secrètes entre Israéliens et représentants de gouvernements dans certains pays arabes.

Le mois dernier, le Premier ministre de l’AP, M. Rami Hamdallah, a rencontré dans son bureau de Ramallah le ministre des Finances, M. Moshe Kahlon, et le Coordonnateur des activités gouvernementales dans les territoires (COGAT), le général de division Yoav Mordechai.

La réunion a eu lieu quelques jours après la rencontre à Paris entre les ministres des Finances de l’AP et d’Israël.

L’avertissement fait également référence à diverses rencontres entre Palestiniens et Israéliens organisées par différents groupes de la société civile en Israël et en Cisjordanie.

Le Hamas a déclaré qu’il suivait « l’accélération des mesures de normalisation dans la région, aux niveaux officiel et non officiel, par certains organismes et personnalités ».

Ces rencontres « renforcent l’occupation et servent de couverture à ses crimes contre le peuple palestinien », a poursuivi le Hamas.

Renouvelant son opposition à toute forme de normalisation avec Israël « en cette phase critique de notre nation », le Hamas a déclaré que les réunions avec les Israéliens se déroulaient « contre la volonté du peuple, et contreviennent à son opposition à l’établissement de relations avec l’occupation ou à l’acceptation de sa présence en Palestine ».

Le Hamas a renouvelé son appel aux Arabes et aux musulmans pour qu’ils « rejettent l’entité sioniste et ne reconnaissent pas sa légitimité et ne normalisent pas les relations avec elle ».

Le groupe terroriste palestinien a salué le BDS, affirmant que ses objectifs et sa stratégie ont reçu un large soutien sur la scène internationale.

En savoir plus sur :
C’est vous qui le dites...